Accueil » Comment devenir Bétonneur-Bétonnier
Métiers

Comment devenir Bétonneur-Bétonnier

Coulage d'une dalle de béton

Le bétonneur, également appelé bétonnier, est responsable de faire couler les coffrages, les moules ou encore les tranchées des fondations d’une construction. C’est un métier qui fait partie du secteur du BTP.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : pas de diplômes minimum requis
  • Études en alternance : pas d’alternance, mais des périodes de stage
  • Salaire débutant : 1 800 euros
  • Statut : salarié, artisan indépendant
  • Métiers associés : Maçon, coffreur, peintre en bâtiment, Conducteur de travaux
  • Secteur d’activité : BTP

Le métier de bétonneur consiste à s’occuper de tout le bétonnage d’un chantier (moules, coffrages, tranchées). Préalablement, le bétonnier analyse l’emplacement exact de la structure du coffrage, installe les autres matériaux nécessaires à la réalisation de son ouvrage et installe une armature métallique afin d’en faciliter le démontage. Chaque jour, il travaille le béton frais. Il est donc responsable de la vérification de sa qualité, de sa composition et du type de béton utilisé. Il est également chargé de sa mise en œuvre et de sa protection pendant la prise du béton. Enfin, le bétonnier conduit des machines de chantier telles qu’un engin de levage simple. 

Missions

Réalisation d'un trottoir en béton
Réalisation d’un trottoir en béton
  • Sécuriser une zone de chantier et l’implanter : le bétonneur intervient souvent au démarrage d’un chantier. Par conséquent, il est impératif qu’il vérifie en amont la manière dont il peut implanter son ouvrage et qu’il s’assure de sa sécurité.
  • Couler le béton : d’abord, le bétonneur prépare son béton. C’est-à-dire qu’il mélange le mortier et l’eau pour obtenir la consistance et la quantité de béton désirée. Une fois son mélange obtenu, il le coule alors sur la zone voulue. Il doit faire attention à bien niveler son travail (égaliser le niveau), afin d’obtenir quelque chose de propre, lisse et plat.
  • Suivre un cahier des charges strict : le bétonnier, qu’il soit salarié ou artisan à son compte, répond à un cahier des charges. Il doit en respecter le périmètre. En d’autres termes, il veille à maintenir les contraintes de temps ou budgétaires. 
  • Nettoyer son chantier et entretenir son matériel : après son intervention et avant de quitter un chantier, le bétonnier nettoie tout derrière lui. Il s’occupe alors de jeter et de trier les déchets qu’il a produits. Enfin, il est de sa responsabilité de veiller à la maintenance des engins de chantier qu’il a utilisés.

Qualités et compétences

  • Avoir de bonnes connaissances techniques : le métier de bétonneur est un métier très technique, qui nécessite beaucoup de connaissances. C’est pourquoi, même si cela n’est pas exigé, il est néanmoins fortement recommandé d’avoir suivi un cursus d’études spécialisées pour exercer cette profession.
  • Être rigoureux et minutieux : Contrairement à l’image que ce métier peut renvoyer, pour être un bon bétonneur, il faut être attentif aux détails, faire preuve de patience et de minutie. La rigueur et le goût du travail bien fait sont également des qualités recherchées, comme souvent dans les métiers du BTP.
  • Avoir une bonne condition physique : le métier de bétonnier est particulièrement physique. Il doit porter de lourdes charges, travailler en extérieur et ce, quelles que soient les conditions météorologiques.

Horaires

Un bétonneur travaille 39 heures par semaine, avec des horaires réguliers. En règle générale, il commence vers 7:30/8:00 et termine sa journée vers 16:00.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car cette profession est très physique.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 800 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 1 800 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 1 800 euros bruts par mois

Études et Formations

Il n’est pas nécessaire de suivre un cursus d’études pour devenir bétonneur. Ainsi, au vu de la technicité du métier, il est fortement recommandé de suivre une formation spécifique. Il est possible d’intégrer un cursus en formation initiale ou continue.

CAP construction en béton armé du bâtiment

Ce diplôme est accessible dès la 3ᵉ. Les diplômés deviennent des ouvriers qualifiés capables de réaliser des travaux du bâtiment de tout type.

BEP construction du bâtiment gros œuvre

Ce diplôme se prépare en 2 ans et permet d’assurer la réalisation de plusieurs types d’ouvrages de gros œuvre.

BP Construction en maçonnerie béton armé

Ce brevet professionnel s’obtient après un CAP et permet de perfectionner l’apprentissage de tous les gestes techniques liés à cette profession.

BTS en « Bâtiment »

Ce diplôme de niveau bac+2 forme des conducteurs de chantier. Ce diplôme est conseillé pour pouvoir évoluer par la suite.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir bétonneur/bétonnier :

Débouchés

Camion toupie coulant du béton
Camion toupie coulant du béton

En général, il y existe deux débouchés possibles pour le bétonneur. Tout d’abord et après quelques années d’expérience, il peut devenir chef d’équipe ou chef de chantier. Il aura plus de facilités à accéder à ce poste s’il a suivi une formation telle qu’un BTS en bâtiment. La seconde option est de s’installer à son compte et de devenir artisan chef d’entreprise.

Secteurs