Accueil » Comment devenir Conducteur de travaux
Métiers

Comment devenir Conducteur de travaux

Réunion de conduite de chantier

Le conducteur de travaux gère un chantier du projet jusqu’à la livraison. Ainsi, il organise son déroulement, coordonne les hommes, met à disposition les outils et machines et veille au respect du budget. Il garantit aussi que le travail se fait dans le respect des règles de sécurité et des délais. Il peut suivre des chantiers de travaux publics ou privés.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Bac +2
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : SMIC + Primes
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Directeur de travaux, Contrôleur de travaux, Chef de chantier
  • Secteur d’activité : Architecture, BTP

Le conducteur de travaux a différentes missions, selon la taille de l’entreprise pour laquelle il travaille. Dans tous les cas, il a d’importantes responsabilités puisqu’il coordonne le chantier. Ainsi, toute l’organisation repose sur lui. Il garantit que chaque acteur (plaquistes, maçons, électriciens, plombiers…) peut intervenir sans déranger le travail des autres. Il veille également à ce que chacun avance au bon rythme pour ne mettre personne en retard. De plus, il s’assure que le matériel est bien livré par les fournisseurs et que les travaux réalisés correspondent aux travaux prévus sur les plans. Il est également responsable du budget des chantiers qu’il suit. Enfin, il est l’intermédiaire entre l’entreprise et les clients qui espèrent que la livraison se fera en temps voulu. Il a donc tout intérêt à faire en sorte qu’ils soient satisfaits.

Missions

Immeuble en construction
Immeuble en construction
  • Manager : il est responsable des hommes qui travaillent sur le chantier, des fournisseurs et des sous-traitants. Il veille donc à ce que chacun puisse intervenir sur le chantier au bon moment et sans gêner les autres corps de métier.
  • Organiser : le conducteur de travaux organise le chantier. Selon la taille de l’entreprise qui l’embauche, il participe à la réponse aux appels d’offre ou à l’élaboration des plans en apportant ses connaissances techniques. Il peut également définir le budget nécessaire à la réalisation des travaux et veiller à son respect pendant la réalisation du chantier. Il peut aussi réaliser les demandes d’autorisation (réseaux, voiries…) nécessaires à l’ouverture du chantier. Quelque que soit son employeur, il organise et planifie toutes les tâches qui permettent la réalisation du chantier. Il coordonne les hommes, élabore un planning et attribue le matériel. Il garantit le respect des normes de sécurité. Enfin, il participe à la livraison du chantier.
  • S’occuper de l’administratif et du suivi : son métier ne s’arrête pas sur le chantier. Le conducteur de travaux a également une part de travail administratif. Il réalise les rapports de chantier et propose des actions correctives si elles sont nécessaires.

Qualités et compétences

Réunion sur un chantier de construction
Réunion sur un chantier de construction
  • Aimer le contact : le conducteur de travaux travaille avec des architectes, des sous-traitants, des fournisseurs… mais aussi le CSPS (coordinateur sécurité et protection de la Santé). Il est également en contact avec les clients qui peuvent le questionner sur l’avancée du chantier.
  • Avoir de bonnes compétences techniques : il doit bien sûr avoir de bonnes connaissances techniques pour encadrer le chantier. Il travaille avec plusieurs sous-traitants. Il doit donc être en mesure d’échanger avec chacun d’entre eux. Ses connaissances lui permettent aussi de s’assurer que chaque tâche est réalisée dans les règles de l’art.
  • Être organisé et réactif : pour s’assurer du respect du planning, le conducteur de travaux doit se montrer très organisé. En effet, une livraison tardive peut entraîner un fort mécontentement des clients et des pénalités de retard. Il doit donc être réactif pour résoudre les problèmes rapidement et ne pas accumuler de retard.

Horaires

Le conducteur de travaux ne compte pas ses heures. Il peut ainsi passer plus de 10 heures par jour sur son lieu de travail pour s’assurer que tout se déroule bien et pour gérer les imprévus. Après avoir vérifié que tout se passe bien, il doit se rendre au bureau pour son travail administratif (appels aux fournisseurs, commandes de matériel, bilan…).

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes. C’est un métier stressant, car le conducteur de travaux peut gérer plusieurs chantiers, doit garantir la livraison dans les temps et fait face à de nombreux imprévus (météo, pannes, erreurs…).

Salaire

Selon la taille de l’entreprise, en plus de son salaire fixe, le conducteur de travaux peut recevoir des primes d’objectifs. L’entreprise peut aussi proposer des challenges à ses salariés avec des cadeaux ou primes à la clé.

  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 3 500 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 5 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Il est possible de devenir conducteur de travaux avec un bac +2. Néanmoins, un diplôme de niveau supérieur permettra au candidat d’avoir de meilleures chances d’être embauché. Un bac +5 et les diplômes d’ingénieurs sont particulièrement recherchés.

Bac +2

Le BTS bâtiment forme des conducteurs de travaux. Le BTS EEC (Études et économie de la construction) s’oriente plutôt sur la gestion économique d’un chantier. Le BTS TP (travaux publics) et le DUT Génie Civil, option bâtiments et travaux publics forment des professionnels des infrastructures publiques. Une expérience professionnelle après l’option du diplôme, permettra de postuler comme conducteur de travaux. D’autres organismes inscrits au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) proposent également des formations accessibles en 2 ans après le bac.

Bac +3

Le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) Génie civil-construction durable, la licence professionnelle mention protection et valorisation du patrimoine historique et culturel, la licence pro mention métiers du BTP ou encore un Bachelor en travaux publics peuvent mener à un poste de conducteur de travaux. Ils permettent aussi de se spécialiser dans un domaine.

Bac +5

Plusieurs écoles proposent des formations permettant d’obtenir un diplôme d’ingénieur. Ces diplômes sont souvent orientés vers les travaux publics.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir conducteur de travaux :

Débouchés

Un conducteur de travaux expérimenté se verra attribuer plus de chantiers. Il pourra ensuite s’orienter vers des postes à responsabilité, comme celui de directeur de travaux.

Secteurs