Accueil » Comment devenir Boulanger
Métiers

Comment devenir Boulanger

Boulanger dans son laboratoire

Boulanger fait partie des métiers du secteur de l’alimentation. Il fabrique des produits de boulangerie, c’est-à-dire du pain, des viennoiseries et s’il est aussi pâtissier, des pâtisseries sucrées et salées. C’est un artisan-commerçant.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP/BEP
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation suivie
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Pâtissier, Cuisinier, Chocolatier-confiseur
  • Secteur d’activité : Artisanat, Commerce

Les tâches du boulanger sont multiples. Il détient un véritable savoir-faire qui fait partie intégrante de l’art de vivre à la française. Le boulanger prépare du pain “classique”, comme la baguette ou la boule de campagne, mais également des pains dits “spéciaux”, à base de graines et de farines spéciales. Il prépare également des viennoiseries, telles que croissants, pains au chocolat ou escargots. En plus, il vend des articles dits de “snacking” tels que des sandwiches ou des pizzas. Comme artisan-commerçant, le boulanger met en avant ses produits, conseille sa clientèle et répond aux demandes particulières. En somme, la profession de boulanger est à la fois technique et commerciale.

Missions

Différents types de pains
Différents types de pains
  • Fabriquer le pain en utilisant des gestes techniques : Tout d’abord, le boulanger sélectionne la ou les farines qu’il va utiliser. Ensuite, il confectionne les différentes pâtes à pain et à viennoiserie. Autrement dit, il mélange les ingrédients, les pétrit et façonne ses produits de boulangerie. Enfin, il s’occupe de la décoration avant de les enfourner et de surveiller la cuisson. En parallèle, il imagine de nouvelles recettes et les teste pour les vendre à des occasions spéciales telles que les fêtes de fin d’année.
  • S’occuper de la partie commerçante : Le boulanger est un artisan-commerçant. À ce titre, il accueille les clients, met en avant ses produits et s’occupe de les vendre. De plus, il gère les stocks, négocie avec les fournisseurs et passe les commandes. Enfin, il s’occupe de l’administratif et de la compatibilité de son commerce.
  • S’il est aussi pâtissier : confectionner des gâteaux : La plupart du temps, le boulanger est aussi pâtissier. À ce titre, il crée des desserts ou reproduit les classiques de la pâtisserie française, tels le Paris-Brest, le Saint-Honoré ou l’éclair au chocolat. Il se tient informé des tendances culinaires, des fêtes du calendrier et des goûts de la clientèle afin d’être force de proposition et original.

Qualités et compétences

Boulangère dans son laboratoire
Boulangère dans son laboratoire
  • Maîtriser les gestes techniques et le matériel de cuisine : Boulanger est un métier qui nécessite une grande technicité tant dans la gestuelle, dans la connaissance des produits que dans l’utilisation de machines spéciales. Le boulanger est habile et manuel et suit des procédures de cuisson ou de confection strictes. 
  • Avoir un relationnel et la fibre commerciale : Pour bon nombre de personnes, le boulanger est le premier visage qu’elles voient le matin. Il est donc avenant, agréable et rempli d’énergie. Cependant, il n’oublie pas qu’il est commerçant. C’est pourquoi il maîtrise les techniques de vente et sait parler de ses produits pour séduire sa clientèle.
  • Être en bonne condition physique : Le métier de boulanger nécessite une grande forme physique. Dans un premier temps, car le boulanger travaille debout tout au long de la journée. Ensuite, car il porte des charges lourdes, comme des sacs de farine pesant plusieurs dizaines de kilos. Enfin, car il commence à travailler en plein milieu de la nuit.

Horaires

Un boulanger travaille en horaire décalé. En effet, pour que le pain et les viennoiseries soient frais pour le petit-déjeuner, le boulanger commence sa journée en plein milieu de la nuit. De plus, il travaille le week-end et les jours fériés

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car c’est un métier physique qui s’exerce en station debout. Néanmoins, c’est un métier-passion qui procure beaucoup de satisfaction quotidienne.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Il est assez difficile de donner une fourchette de prix du salaire d’un boulanger. En effet, s’il travaille à son compte, il ne touchera pas le même salaire que s’il est embauché en grande surface, par exemple. Cependant, un boulanger débutant gagne le SMIC, soit 1500 euros brut par mois. Les horaires de nuit et le travail le week-end et jours fériés peuvent vite faire augmenter le salaire.

Études et Formations

Boulangers en formation préparant des boules de pain
Boulangers en formation préparant des boules de pain

Pour devenir boulanger, un CAP spécialisé est le diplôme minimum. Néanmoins, il existe d’autres façons d’accéder à cette profession.

CAP Boulanger

Ce diplôme se prépare en 2 ans après la 3ᵉ. À la fin de la formation, les diplômés sont embauchés comme ouvrier boulanger, dans une entreprise artisanale, industrielle ou dans la grande distribution.

Bac pro boulanger pâtissier

Ce diplôme professionnel se prépare en 3 ans après la 3ème. Les élèves sont diplômés avec la double compétence boulanger-pâtissier ce qui leur permet de varier leur offre de service.

Brevet Professionnel (BP) de boulanger

Les élèves diplômés sont des ouvriers hautement qualifiés. En plus de l’apprentissage complet du métier de boulanger, la formation est axée sur les fonctions de chef d’entreprise du boulanger artisan-commerçant. 

Brevet de Maîtrise (BM) boulanger

En 2 ans après le bac, ce diplôme de la chambre des commerces et de l’artisanat permet de renforcer l’apprentissage du métier de boulanger dans une optique d’excellence. 

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir boulanger :

Débouchés

Boulangerie parisienne
Boulangerie parisienne

Le boulanger s’installe généralement à son compte après plusieurs années ou reprend la boulangerie dans laquelle il a été formé. S’il évolue en grande surface ou dans la grande distribution, il peut devenir chef d’équipe ou de rayon ou responsable de fabrication.

Il est important d’ajouter que le savoir-faire boulanger français est largement apprécié à l’international.

Secteurs