Accueil » Comment devenir Cariste
Métiers

Comment devenir Cariste

Cariste déplacant de la marchandise ur un transpalette

Le cariste est chargé de la logistique des produits pour une entreprise. Il travaille dans un entrepôt ou au sein d’un magasin. C’est un métier relativement physique.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP/BEP
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation suivie
  • Salaire débutant : SMIC 
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Chauffeur livreur, Déménageur, Magasinier, Docker, Affréteur
  • Secteur d’activité : Logistique

Le cariste évolue au sein d’une équipe. Il est chargé de réceptionner les marchandises, produits ou matières premières, avant de les stocker puis de les déplacer à l’aide d’engins spécialisés. Lorsqu’il effectue chacun de ses déplacements, il veille à ne pas abîmer les marchandises transportées. En effet, selon l’entreprise dans laquelle il travaille, les cargaisons réceptionnées sont de différents types (alimentaires, cosmétiques, informatique, vêtements, etc.), et ne sont pas conditionnées de la même façon. Il travaille en contact permanent avec les préparateurs de commandes ainsi que d’autres manutentionnaires.

Missions

Chariot élévateur à fourche
Chariot élévateur à fourche
  • Réceptionner la marchandise et la stocker : À l’aide d’engins et de machines tels que transpalette, chariot élévateur, diable ou chariot tracteur, le cariste réceptionne la marchandise, néanmoins, ça n’est pas lui qui la contrôle. Son rôle est de gérer la logistique, c’est-à-dire, de l’amener d’un point A à un point B (par exemple : du camion de livraison aux rayons), sans l’endommager.
  • Organiser et gérer le chargement ou le déchargement : Le cariste occupe un rôle très important, puisque c’est lui qui veille à l’organisation du chargement, mais également du déchargement des livraisons. Ainsi, il choisit d’utiliser l’un ou l’autre des engins de montage, et réfléchit à la manière la plus logique et la plus simple de stocker et d’optimiser le stockage des marchandises.
  • Assurer le suivi des bordereaux de livraison : Le cariste a la lourde responsabilité de signer les bordereaux de livraison des cargaisons. Il veille donc à compter le nombre de palettes/cartons reçus et s’assure que toutes les informations contenues sur le bordereau correspondent avec ce qui a été prévu.

Qualités et compétences

Entrepôt logistique
Entrepôt logistique
  • Maîtriser les différents engins de levage : Le cariste déplace les produits à l’aide d’engins de levage motorisés ou non. Quoi qu’il en soit, il maîtrise chacun d’entre eux. D’ailleurs, selon les engins utilisés, certains nécessitent de passer un permis spécial. Cela s’appelle un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACS). À noter, qu’un avis médical est nécessaire et qu’il y a autant de CACS que d’engins motorisés.
  • Être rigoureux et savoir respecter des règles de sécurité : Le métier de cariste est physique. Il doit donc être en pleine forme et posséder toutes ses capacités mentales, en particulier au niveau des réflexes. C’est un métier qui peut s’avérer dangereux et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle le cariste s’engage à respecter un ensemble de règles de sécurité. Il maîtrise ainsi les gestes et postures qui permettent de limiter les risques d’accident du travail.
  • Être à l’aise avec l’outil informatique : Avec la motorisation des engins de levage, s’ajoute la digitalisation de ces derniers. De plus, le cariste renseigne bon nombre d’informations sur ordinateur. C’est pourquoi, c’est quelqu’un qui a l’habitude de travailler avec l’outil informatique.

Horaires

Un travaille souvent en horaires décalés. Il suit un rythme appelé 3X8. En d’autres termes, il travaille par roulement de 3 journées de travail comprenant 3 tranches horaires différentes. À titre d’exemple, il peut suivre les horaires suivants : 

  • jour 1 : 8:00-16:00
  • jour 2 : 16:00-minuit
  • jour 3 : minuit-8:00

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car il travaille avec des horaires décalés. Il porte un équipement de protection (chaussures de sécurité notamment).

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Salaire débutant : 1 600 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 300 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 3 500 euros bruts par mois

Études et Formations

Cariste est un métier qui peut s’effectuer sans aucun diplôme. En revanche, il est obligatoire de passer des CACS, nécessaires à la conduite des engins de levage. Toutefois, si vous souhaitez évoluer et accéder à des postes à plus grandes responsabilités, il est conseillé d’effectuer un cursus d’études.

BEP Logistique et transport

Grâce à ce BEP, reconnu par l’État et accessible en 2 ans après la troisième, les élèves apprennent l’ensemble des procédures de réception des marchandises, ainsi que le suivi de transport.

Titre Professionnel Cariste d’entrepôt (via un parcours de VAE)

Ce titre professionnel permet de valider les connaissances, ainsi que les compétences liées à la réception, l’expédition, mais aussi le stockage des marchandises. Les apprenants suivent une formation pour apprendre à conduire des engins de levage.

Bac Pro Logistique

Les bacheliers sont capables de gérer les flux entrants de marchandises, la préparation de commandes ainsi que la gestion et l’optimisation des stocks.

BTS Emballage et conditionnement

Ce diplôme de niveau bac+2 permet de comprendre l’enjeu des emballages dans le domaine de la logistique. Les élèves sont capables de concevoir des emballages facilitant les transports logistiques. Cette formation s’effectue en alternance.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Cariste :

Débouchés

Le cariste peut évoluer dans son métier en diversifiant les CACS ou en changeant de secteur. À titre d’exemple, il peut bifurquer vers le BTP et conduire des engins de chantier. Néanmoins, après l’expérience, le cariste a de jolies perspectives d’évolution en tant que chef magasinier ou gestionnaire de stock.

Secteurs