Accueil » Comment devenir Carreleur
Métiers

Comment devenir Carreleur

Pose de carrelage mural

Carreleur est un métier manuel qui mêle esthétisme et savoir-faire. Cette profession est de plus en plus recherchée et offre donc de solides perspectives pour toutes les personnes souhaitant travailler dans le milieu du bâtiment.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAP
  • Études en alternance : Alternance possible selon formation
  • Salaire débutant : SMIC 
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Peintre, Maçon, Plaquiste, Plâtrier, Chef de chantier
  • Secteur d’activité : BTP, Artisanat

Le carreleur intervient pour poser le carrelage dans une pièce. Il peut s’agir de la salle de bains, de la cuisine ou d’un tout autre endroit. Le carreleur habille les murs et le sol et participe ainsi à la décoration de la maison. Il intervient également pour la pose de mosaïque, pour la composition d’un motif décoratif, ou pour effectuer des réparations. Le carreleur sait aussi bien travailler la faïence, l’ardoise, les grès émaillés que la pâte de verre et la terre cuite. Il réalise ses missions une fois le travail du maçon et de plâtrier fini. Enfin, le carreleur a le choix entre être salarié au sein d’une entreprise de BTP généraliste ou spécialisée ou alors, il peut décider de travailler à son compte comme artisan carreleur-mosaïste.

Missions

Pose de carrelage au sol
Pose de carrelage au sol
  • Calculer et mesurer sa zone de travail : Cette mission est très importante, car elle permet au carreleur de prévoir le bon nombre de carreaux à installer. C’est aussi sur la base de ces mesures qu’est calculé le montant de sa prestation ainsi que l’achat du matériel nécessaire à son intervention.
  • Préparer sa zone d’intervention : Avant de commencer à carreler, le carreleur-mosaïste doit préparer son espace de travail. En d’autres termes, et en particulier s’il intervient dans le cadre d’une rénovation, il va d’abord enlever le carrelage déjà présent puis nettoyer le sol afin d’obtenir une surface lisse, prête à recevoir du mortier et de nouveaux carreaux. Il est aussi chargé d’établir un plan de pose en accord avec les autres artisans (chauffagiste, plombier, etc.).
  • Réaliser la pose : Le carreleur peut alors commencer à poser les carreaux et/ou à réaliser une mosaïque. Pour cela, il va d’abord fabriquer un mortier, sorte de pâte semblable au ciment. Ensuite, à l’aide d’outils, il applique cette pâte sur les carreaux qu’il vient poser à l’endroit souhaité. Il veille à être minutieux et à respecter un espace régulier entre chaque morceau de carrelage. Si besoin, il effectue des découpes (par exemple, pour les coins ou les bords d’une pièce). Enfin, il réalise les joints afin de garantir l’étanchéité de son travail.

Qualités et compétences

Découpe de carrelage
Découpe de carrelage
  • Aimer le travail manuel : Le carreleur-mosaïste est un ouvrier manuel qui aime le travail bien fait, réalisé avec beaucoup de rigueur. Il est perfectionniste et à l’œil du détail. Il possède également une grande capacité de concentration. Enfin, il fait preuve d’une grande minutie dans l’exécution de ses missions.
  • Apprécier le contact avec les autres et être autonome : Le carreleur intervient souvent auprès des clients, notamment s’il réalise des chantiers chez des particuliers. Ainsi, il a le sens du contact et un bon relationnel. De plus, bien qu’il puisse être amené à travailler en équipe, il réalise la plupart de ses tâches seul. Il apprécie donc le travail en autonomie.
  • Être en bonne forme physique : Carreleur est un métier physique qui nécessite de porter des charges lourdes, mais également de travailler dans des positions peu confortables. C’est pourquoi, il est très important qu’il soit en pleine forme physique.

Horaires

Un carreleur travaille souvent en horaires réguliers, du lundi au vendredi. En revanche, s’il est installé à son compte, il peut augmenter son amplitude horaire.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car c’est un travail physique et manuel. En revanche, c’est une profession qui donne beaucoup de satisfaction au quotidien.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 600 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 500 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 4 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Matériel du carreleur
Matériel du carreleur

Le métier de carreleur nécessite une formation solide puisque c’est un métier qui requiert un grand savoir-faire. Le cursus d’études peut s’effectuer dès la troisième et se poursuit jusqu’en bac+3.

CAP Carreleur-mosaïste

Cette formation délivre un diplôme d’État qui permet une entrée sur le marché du travail rapide. Les élèves apprennent les gestes techniques liés à la profession de carreleur.

Bac professionnel Aménagement et finition du bâtiment

Les diplômés de ce bac professionnel sont capables d’intervenir sur des chantiers en neuf ou en rénovation. Ils apprennent notamment à respecter les délais impartis. Ce diplôme permet aux plus ambitieux une poursuite d’études dans le but d’occuper des postes à plus fortes responsabilités.

BTS Aménagement Finition (AF)

Ce diplôme en 2 ans après le bac, forme à la prise de décision concernant l’aménagement décoratif. Ceci représente une véritable plus-value pour les diplômés. En effet, ils n’interviennent plus en tant que simple exécutant, mais en tant que référent, conseiller.

Licence professionnelle Métiers du BTP : bâtiment et construction

Ce diplôme en 3 ans après le bac, forme des cadres immédiatement opérationnels dans le secteur du bâtiment.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Carreleur :

Débouchés

La profession de carreleur est prometteuse d’un bel avenir professionnel. En effet, si le carreleur démarre sa carrière comme salarié, il peut gagner en responsabilités et devenir chef d’équipe, voire devenir chef des travaux. S’il a un profil commercial, une reconversion comme technico-commercial spécialisé est envisageable. Enfin, le carreleur-mosaïste a l’opportunité de s’installer à son compte et de devenir, ainsi, artisan-chef d’entreprise.

Secteurs