Accueil » Comment devenir Chauffeur livreur
Métiers

Comment devenir Chauffeur livreur

Livraison de colis

Un chauffeur livreur a pour mission de transporter une marchandise d’un point A à un point B grâce à un véhicule léger. Selon le type de marchandise transportée, ses missions peuvent varier. Dans tous les cas, il doit s’assurer de la bonne logistique de sa mission du chargement de son véhicule jusqu’à la livraison chez le client.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Titulaire du permis de conduire, CAP conducteur livreur de marchandises, TP conducteur livreurs véhicule utilitaire léger
  • Études en alternance : Possible selon le centre de formation
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant
  • Métiers associés : Chauffeur SPL, Chauffeur routier, Coursier, Conducteur de bus, Chauffeur de taxi, Chauffeur VTC, Déménageur
  • Secteur d’activité : Transport, Logistique

Le chauffeur livreur a pour mission de transporter des colis, paquets, repas ou toute autre marchandise d’un dépôt ou du site du vendeur jusqu’au client. Contrairement aux chauffeurs routiers, le chauffeur-livreur se déplace en deux-roues, en véhicule léger ou en petit camion ne dépassant pas 3,5 tonnes. Cependant, sa mission ne s’arrête pas à la livraison : elle nécessite aussi de savoir planifier sa journée, de s’assurer de la conformité de sa livraison et d’avoir un bon contact avec la clientèle.

Missions

  • Charger et décharger les marchandises : Le chauffeur livreur commence sa journée avec le chargement des marchandises. Il la termine avec le déchargement des produits non livrés. En réalité, la journée de travail débute au dépôt ou sur le site de prise en charge des colis. Il est donc nécessaire d’avoir un bon sens de l’organisation puisque la qualité du chargement influencera le bon déroulement de la journée de livraison.
  • Livrer des produits/colis : C’est le cœur du métier. Les marchandises doivent être livrées chez le client (particulier ou professionnel) à l’horaire convenu. Le chauffeur livreur doit livrer un colis conforme et en bon état pour garantir la satisfaction du client.
  • S’assurer de la conformité de la livraison : Il doit être rempli correctement, car il garantit la traçabilité de la livraison. Le chauffeur livreur doit aussi s’assurer du bon état des colis du chargement jusqu’au déchargement.
  • Respecter les consignes de sécurité : Pour garantir sa sécurité, le chauffeur livreur doit respecter les consignes de sécurité routière ainsi que les consignes de sécurité ergonomiques (positions pour porter, pour charger et décharger…).
  • Entretenir son véhicule : Le chauffeur livreur doit s’assurer du bon état de son véhicule. Le suivi mécanique doit être fait, parfois en lien avec le service responsable de la logistique. Il doit également s’assurer de la propreté de son véhicule qui est le reflet du sérieux de l’entreprise.

Qualités et compétences

  • Aimer conduire, être sur la route, être seul : Le chauffeur livreur doit aimer être seul et conduire puisqu’il passe une grande partie de sa journée seul sur la route. Le temps passé à charger et décharger la marchandise est très court alors que la distance entre deux points de livraison peut être importante.
  • Avoir un bon contact client : Le chauffeur livreur est un salarié de l’entreprise ou un indépendant. Il a pourtant la lourde charge de représenter l’entreprise pour laquelle il effectue la livraison. Étant le seul interlocuteur du client, ce dernier peut donc s’adresser à lui pour signifier sa satisfaction ou son mécontentement.
  • Savoir s’organiser, être rigoureux : C’est un point essentiel pour bien vivre ce métier. Le chauffeur livreur ne commence pas sa journée au volant. Il doit tout d’abord charger sa marchandise, et donc anticiper le temps que cette première mission lui prendra. Parfois, c’est à lui d’organiser le sens de sa tournée, il doit donc maîtriser la planification. Il doit s’assurer que le produit livré est en bon état et que toutes les étapes de la livraison sont respectées (signature du bon de livraison, conformité avec le bon de commande). La livraison peut également nécessiter le respect de la chaîne du froid. Les bonnes conditions de transport de la marchandise dépendent totalement du chauffeur-livreur.
  • Savoir gérer les imprévus : Client absent, mécontent, erreur d’adresse, de colis… C’est au chauffeur livreur de savoir s’adapter ! Trouver une solution ponctuelle, voire durable, pour conserver la satisfaction du client et la bonne image de l’entreprise qu’il représente est nécessaire.
  • Avoir une bonne condition physique : Il n’est pas rare que les charges transportées soient lourdes. Une bonne condition physique est essentielle.

Horaires

Les horaires peuvent être très variables. Ils dépendent de la nécessité, ou non, de respecter un horaire de livraison. Ainsi, les horaires de livraison de repas seront plutôt programmés pour la fin de matinée et ou la fin d’après-midi. Ils pourront être plus libres pour des livraisons de colis.

Conditions de travail

Tout d’abord, faire de la route peut être fatigant. Ensuite, les horaires matinaux ou décalés ne conviennent pas à tous. Il peut également être nécessaire travailler le week-end s’il s’agit de la livraison de repas. Enfin, le port de charges peut-être difficile physiquement.

Salaire

  • Débutant : SMIC
  • Confirmé : 1 700 à 1 800 euros bruts par mois
  • Sénior : 3 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Un chauffeur livreur peut être embauché sans diplôme dès lors qu’il possède le permis de conduire. Cependant, face à un marché de travail très concurrentiel, l’obtention de diplômes permet de se distinguer des autres candidats.

CAP Conducteur livreur

Accessible dès la fin de la 3ᵉ, soit en apprentissage, soit à temps plein, dans l’établissement de formation, ce CAP se prépare en 2 ans. Notons que, sans permis de conduire, le candidat ne pourra pas être sur la route durant la formation. En attendant, il apprendra, entre-autre, à organiser ses tournées, à charger efficacement son véhicule, à utiliser les divers outils et documents (bons de livraison, outils informatiques…).

TP Conducteur livreur sur véhicule utilitaire léger

Ce titre de professionnalisation est accessible aux titulaires du permis B en cours de validité. Aucun niveau scolaire n’est prérequis, mais savoir lire, écrire et compter est nécessaire. La durée de formation varie selon le centre de formation ainsi que les modalités (présentiel, alternance…). C’est une certification de niveau CAP/BEP.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste non exhaustive des écoles qui proposent des formations pour devenir chauffeur livreur :

Débouchés

Après quelques années d’expérience, et selon son niveau de formation, ses compétences et son implication dans l’entreprise, le chauffeur livreur peut espérer devenir magasinier ou responsable logistique. Une spécialisation dans le transport de marchandises particulière, via des formations, peut être possible. Une évolution vers un autre type de transport (transport des personnes, chauffeur SPL…) est possible avec une formation complémentaire.

Secteurs