Accueil » Salaire : combien gagne un Adjoint de sécurité (ADS) ?
Salaires

Salaire : combien gagne un Adjoint de sécurité (ADS) ?

Adjoint de securite qui marche dans la rue

Professionnel de la police nationale, principale force de sécurité en France, l’adjoint de sécurité (ADS) effectue une grande partie des tâches dont s’occupe un policier en activité. À ce titre, il est chargé de veiller au maintien de l’ordre, de lutter contre le grand banditisme et la circulation des produits prohibés. Il assure également la fluidité de la circulation des personnes et des biens de même que leur sécurité à l’occasion. Le salaire d’un adjoint de sécurité tourne généralement autour de 20 800 euros brut par an.

Combien gagne un adjoint de sécurité (ADS) ?

Connu encore sous le nom de policier adjoint, l’ADS travaille pour la plupart en équipe et est sous la tutelle d’un policier ou d’un chef policier adjoint. Corps spécialement créé afin d’assister la police dans sa mission, l’adjoint de sécurité veille à la circulation des biens et des personnes dans une zone d’action déterminée. En plus de réguler la circulation, il surveille les lieux publics tels que les préfectures, les aéroports, les ports de même que les lieux à forte densité humaine.

Le salaire d’un adjoint de sécurité est généralement compris entre 20 400 et 21 600 euros brut par an.

Le salaire moyen pour adjoint de sécurité

Le métier d’adjoint de sécurité est transitif. Autrement dit, c’est une profession évolutive qui, au bout de 3 ans et sous certaines conditions, peut consacrer l’intégration ou non du professionnel dans la police nationale.

En incluant toutes les primes dont il bénéficie, le salaire de l’ADS est compris entre 1 670 et 1800 euros brut par mois. Cela correspond à une rémunération annuelle brute de 20 400 à 21 600 euros.

On estime donc que le salaire moyen pour un adjoint de sécurité est de 1735 euros brut par mois, soit 20 800 euros brut par an.

 Une rémunération qui varie en fonction de la zone d’intervention

Percevant le même salaire durant tout son contrat exercice (exceptés les primes), le seul facteur qui impacte le salaire d’un adjoint de la sécurité est sa zone d’activité. Cela se justifie par le fait que dans les régions rurales, la circulation reste moins dense que dans les métropoles qui, même dans la nuit, restent très mouvementées. La densité de la population et la présence des grandes institutions dans les grandes villes en sont également la cause.

Tableau de rémunération d’un adjoint de la sécurité selon les zones d’activités 

Zones d’activitésSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Paris, Île-de-France21 600 euros1 404 euros
Hors Île-de-France20 800 euros1 352 euros

Le métier d’adjoint de sécurité

Connu pour son abnégation et son amour pour sa patrie, l’adjoint de sécurité intervient de jour comme de nuit, au service de la population. En vertu de sa déontologie, il est capable de se sacrifier pour sauver la vie d’un ou des concitoyens en situation de danger. Apte à secourir et à intervenir pour le maintien de l’ordre et de la paix, il effectue des patrouilles à véhicules ou à pied. Son contrat est renouvelé une seule fois et à terme, il peut envisager de devenir gardien de la paix, un poste plus évolué dans la hiérarchie policière.

Que fait concrètement un adjoint de sécurité ?

Les missions principales d’un adjoint de sécurité sont entre autres de :

  • veiller au bon respect des codes de la circulation routière ;
  • procéder à des fouilles sur tout individu suspect ;
  • exécuter des tâches administratives et bureautiques ;
  • procéder à des patrouilles nocturnes, aux arrestations et aux interpellations.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Pour exceller dans son métier, c’est-à-dire garantir l’ordre et la sécurité, l’ADS doit avoir certaines compétences et qualités humaines essentielles. Entre autres qualités qui caractérisent ce profil, on peut citer :

  • la maîtrise des codes de la communication ;
  • la maîtrise de soi et le sens du contact ;
  • le maniement des armes à feu et autres armes de défense ;
  • les notions basiques de secourisme ;
  • le sens de l’honneur, du dévouement et du respect de la dignité humaine ;
  • l’autorité et l’esprit d’équipe.

Quelle formation ouvre au métier d’adjoint de police ? 

Devenir un adjoint de sécurité ne requiert pas de diplôme ou parcours scolaire particulier. Le métier est destiné à toute personne dévouée désirant exercer dans la police nationale.

Toutefois, quelques conditions indispensables sont à respecter. Il faut avant tout passer un concours de catégorie C de la fonction publique de l’État ainsi que des épreuves de tests psychologiques et sportifs. Celles-ci permettent de confirmer la capacité d’analyse et de réflexion du postulant, son endurance ainsi que son aptitude physique.

Après l’admission au concours, le futur adjoint suit une formation de 5 à 6 mois dans une école de police où il acquiert les fondamentaux du métier.