Accueil » Salaire Animateur de tourisme local : combien gagne un animateur de tourisme local ?
Salaires

Salaire Animateur de tourisme local : combien gagne un animateur de tourisme local ?

Guide local avec des touristes dans la réserve de Cuyabeno en Equateur

L’animateur de tourisme local commence par étudier un contexte local. Ce n’est qu’à partir des données issues de son analyse qu’il imagine et élabore des projets, des actions ainsi que des offres touristiques sur ce territoire. À ce poste, le salaire net mensuel se situe autour de 1 380 euros.

Quel est le salaire d’un animateur de tourisme local en 2022 ?

L’animateur de tourisme local ou ATL peut, avec beaucoup d’expérience, assurer la gestion de patrimoine culturel. Il peut également être amené à manager un hébergement touristique ou un centre de loisirs. Mais en début de carrière, ses missions sont peu spécifiques et il touche un salaire compris entre 1 600 et 1 800 euros brut par mois.

Le salaire moyen pour un animateur de tourisme local

Lorsqu’il débute dans le métier, l’animateur de tourisme local perçoit une rémunération équivalente au SMIC. Selon le secteur et les employeurs, il peut même être payé jusqu’à 1 700 euros net le mois, mais ces cas sont plus rares.

Par contre, un professionnel avec quelques années d’expérience à ce poste pourra se voir proposer un salaire de près de 1 800 euros brut par mois, soit une paye nette mensuelle de 1 386 euros. Dans ce métier, il est assez fréquent de bénéficier de certains avantages en nature comme les repas et le logement.

Un salaire qui varie en fonction du statut

Lorsqu’il est employé dans une structure associative, l’animateur de tourisme local touche la somme de 1 500 euros comme salaire mensuel brut. Notons que les collectivités territoriales disposent de conventions collectives qui encadrent assez sa rémunération. En fonction de son ancienneté, le salaire mensuel brut d’un animateur de tourisme local devrait donc évoluer de 1 500 à 2 600 euros.

Par contre, dans la fonction publique, ce salaire mensuel brut est un peu moins élevé et s’établit plutôt entre 1 400 et 2 200 euros, selon les années d’expérience. Et dans ce cas, il peut bénéficier de certaines primes.

Tableau indicatif de salaires d’un animateur de tourisme local selon l’ancienneté

AnciennetéSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Débutant18 000 euros1155 euros
Expérimenté31 200 euros2000 euros

Le métier d’animateur de tourisme local

Ce métier s’exerce dans :

  • des structures privées ;
  • des associations du type office de tourisme ;
  • des institutions comme les comités départementaux ou régionaux du tourisme ;
  • ou dans des stations et des communautés de communes.

Que fait concrètement un animateur de tourisme local ?

L’animateur de tourisme local initie diverses actions d’expansion et d’animation touristique sur un territoire ou sur un site. Il se charge aussi d’organiser et de mettre en œuvre cette offre touristique. Ce qui revient à la vendre et à la défendre auprès de certains prestataires en leur offrant un appui technique et logistique.

Les opérations que met en œuvre l’animateur de tourisme local doivent s’insérer dans le plan global de développement touristique du territoire qu’il vise. Il doit impliquer et avoir l’adhésion des différents décideurs.

Son action vise à booster la fréquentation d’un site donné ou d’un territoire, en coordonnant une chaîne de partenaires et de prestataires pour accueillir le public. Pour cela, il conçoit, organise et exécute diverses opérations événementielles, car la promotion et la communication médiatique comme dans les salons professionnels lui incombent.

Il ne compte pas ses heures et exécute en toute autonomie les missions qui lui sont octroyées. Parmi ses tâches, on retrouve aussi les rencontres et échanges avec les différents prestataires aux quatre coins du territoire en question.

Compétences indispensables au poste d’animateur de tourisme local

L’animateur de tourisme local doit être capable d’organiser l’offre touristique sur un territoire en prenant en compte le cadre réglementaire et les besoins des clients potentiels. Cela revient à construire des packs de produits touristiques en phase avec l’approche marketing retenue.

Il doit savoir initier et animer des événements et manifestations touristiques, y compris choisir et réaliser les supports de communication idoines. Ce qui suppose qu’il doit prendre en compte les atouts et contraintes du contexte dans le choix des concepts d’animations. Il doit aussi savoir définir et gérer un budget.

Plus que tout, il doit maîtriser les mécanismes de promotion touristique d’un site ou d’un territoire. Exploitant des outils comme un site internet, il doit posséder l’art de mettre en avant ses projets et actions. Il doit s’y connaître en matière de coût des actions promotionnelles et savoir vendre des produits touristiques.

Quelles formations pour devenir ATL ?

Il existe diverses formations, correspondant à des niveaux différents, pour exercer la profession d’animateur de tourisme local.

Niveau Bac +2, il y a les BTS ou les BUT spécialisés qui vous préparent à ce poste. Niveau Bac +5, vous pouvez opter pour des études :

  • en sciences sociales ;
  • en économie ;
  • en sciences humaines ;
  • en aménagement du territoire et urbanisme ;
  • ou en marketing touristique.

Un ATL peut être recruté pour servir d’agent de pays, d’animateur de patrimoine, d’animateur de pays, d’animateur de territoire, d’animateur en espace rural ou de coordonnateur de site.

Secteurs