Accueil » Comment devenir Agent d’escale aéroportuaire
Métiers

Comment devenir Agent d’escale aéroportuaire

Control de billet par une agent d'éscale

L’agent d’escale aéroportuaire intervient au nom de la compagnie aérienne. Il est basé à l’aéroport et s’occupe de l’accueil des passagers. Il vérifie également les cartes d’embarquement, les papiers d’identité et réalise des annonces relatives aux vols dont il s’occupe. Son intervention a lieu aussi bien au départ qu’à l’arrivée ou pour une correspondance.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : niveau bac minimum
  • Études en alternance : alternance possible selon la formation
  • Salaire débutant : SMIC + indemnités
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Steward, Réceptionniste, Hôte/hôtesse d’accueil
  • Secteur d’activité : Aérien, Tourisme, Transport

L’agent d’escale aéroportuaire exerce ses fonctions au guichet d’accueil d’une compagnie aérienne. Il s’occupe des passagers en partance, c’est-à-dire au niveau de l’embarquement ; à leur arrivée (le débarquement), mais également pour les correspondances (les passagers en transit). Il prend donc en charge toute la procédure d’enregistrement des personnes et des bagages et aide aux formalités de correspondances. Au besoin, il accompagne les enfants en bas âge voyageant seuls, ainsi que les personnes âgées ou en situation de handicap.

Enfin, l’agent aéroportuaire avertit les passagers en cas de retard, d’incident ou d’intempéries remettant en cause le bon déroulé du vol. C’est aussi sa responsabilité de tenir les passagers informés en cas d’erreur concernant leurs bagages.

Missions

  • S’occuper des formalités liées à l’embarquement : L’agent aéroport se tient souvent au guichet d’une compagnie aérienne et a pour mission d’enregistrer les passagers et leurs bagages. En cas d’excédent de bagages, il est de son ressort d’en avertir le passager informé. Il est également tenu de vérifier les papiers d’identité ainsi que la carte d’embarquement de chaque voyageur ou de tout autre document nécessaire au voyage selon la destination.
  • Gestion des passagers avec particularité, des personnes en situation de handicap, âgées ou des enfants : Si un passager a besoin d’une aide supplémentaire ou a une demande particulière, c’est l’agent d’escale qui répond à sa demande et trouve la solution adéquate.
  • S’occuper de la logistique liée à l’embarquement ou au débarquement d’un vol : L’agent d’escale aéroportuaire a la responsabilité d’arranger l’embarquement ou le débarquement des passagers. C’est lui qui trouve une passerelle ou organise des navettes en minibus pour permettre de remplir ou de vider l’avion le plus facilement possible.

Qualités et compétences

  • Qualités relationnelles et sens du contact : L’agent d’escale aéroportuaire exerce sa profession au contact permanent avec le public. Il est accueillant, agréable et sait faire preuve de beaucoup de sang-froid face à des passagers nerveux ou fatigués. Quoi qu’il arrive, il garde en tête qu’il représente la compagnie aérienne pour laquelle il travaille.
  • Être à l’aise avec les outils informatiques et de communication : L’agent d’escale aéroportuaire effectue la plupart de ses tâches sur l’ordinateur. C’est pourquoi, il doit maîtriser des logiciels en lien avec son métier, être à l’aise sur l’ordinateur et aimer utiliser le téléphone et les talkie-walkies.
  • Être polyvalent et réactif : Les missions de l’agent aéroportuaire sont variées. C’est un métier qui demande de faire preuve de souplesse et de réactivité. En effet, l’agent d’escale est souvent confronté à des situations urgentes ou conflictuelles à régler le plus vite possible.
  • Aimer travailler en équipe : L’agent d’escale évolue dans une équipe et réalise la plupart de ses tâches en binôme. Il doit donc aimer travailler avec les autres. D’ailleurs, il est souvent amené à entrer en contact avec d’autres services de l’aéroport (la police, les douaniers, le chef d’escale, etc.).

Horaires

L’agent aéroportuaire a des horaires variables et décalés. Il travaille souvent le soir, le week-end et les jours fériés.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, car l’agent d’escale aéroportuaire travaille debout tout au long de la journée. De plus, les horaires changeants demandent une bonne résistance au stress et une grande organisation pour jongler avec la vie privée.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire
  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2 000 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 5 000 euros bruts par mois

Études et formations

Pour devenir agent d’escale, il est impératif d’avoir un bac (toute filière confondue) et de pratiquer l’anglais couramment. Cependant, les compagnies aériennes recrutent de plus en plus dès le Bac+2. Il est donc fortement conseillé de valider un BTS pour pouvoir prétendre à ce poste. Sachez néanmoins qu’une formation au Métier D’agent D’escale accessible dès niveau bac existe.

Formation au métier d’agent d’escale

Cette formation d’une durée de 8 semaines, s’articule autour d’une partie de cours théoriques (5 semaines) et d’un stage pratique (3 semaines). Pour intégrer cette formation, la maîtrise de l’anglais est impérative.

BTS tourisme

Le BTS tourisme permet aux futurs agents d’escale d’apprendre à gérer des touristes et voyageurs, d’une part et à s’exprimer dans des langues étrangères, d’autre part. C’est une formation qui délivre un diplôme de niveau bac+2.

Licence professionnelle logistique et transports internationaux

Cette licence s’effectue en alternance et permet d’assurer une évolution de carrière après quelques années d’expérience. Intégrer cette formation permet de s’assurer des postes avec plus de responsabilités.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Agent d’escale aéroportuaire :

Débouchés

L’agent d’escale peut évoluer en chef d’équipe après plusieurs années d’expérience professionnelle. Il peut aussi se tourner vers les services administratifs de sa compagnie aérienne, tels que les ressources humaines.

Enfin, il est bien sûr possible de s’orienter vers des métiers propres au tourisme comme l’accueil en hôtellerie ou la vente de voyages dans une agence.