Accueil » Salaire architecte Big Data : combien gagne un architecte Big Data ?
Salaires

Salaire architecte Big Data : combien gagne un architecte Big Data ?

Modélisation d'une architecture de base de données

L’architecte Big Data est un spécialiste de la data qui conçoit et met en place des solutions techniques de gestion et de stockage de gros volumes de données. Il collecte et organise des données utiles pour comprendre une clientèle et aider à la prise de décisions. À ce poste, on peut gagner un salaire de 3 800 à 6 500 euros brut par mois.

Quel est le salaire d’un architecte Big Data en 2022 ?

En plus de collecter des données brutes pour l’entreprise, ce spécialiste doit mettre en place des infrastructures de stockage, faciliter la manipulation et organiser la restitution de ces données. Pour un salaire annuel brut de 36 000 euros, l’architecte Big Data est chargé de la Data Management.

Le salaire moyen pour un architecte Big Data

Ce métier exige des compétences nombreuses et variées. Les postes de débutant se voient souvent proposer un salaire annuel brut de près de 46 500 euros. Ce qui correspond à un salaire mensuel net d’environ 2 980 euros.

Les spécialistes les plus compétents et les plus expérimentés peuvent prétendre à des salaires annuels bruts qui avoisinent le montant de 80 000 euros. Cela équivaut à un salaire mensuel net de près de 5 130 euros.

Le salaire moyen dans ce métier peut être estimé à 60 000 euros brut par an, soit près de 3 850 euros net par mois.

Un salaire qui varie en fonction des compétences et de l’expérience  

De tous les métiers de la Big Data, les architectes Big Data sont probablement ceux qui ont les salaires les plus attractifs. En effet, la moitié des professionnels qui exercent dans ce métier en France gagne plus de 58 000 euros brut par an, soit plus de 3 700 euros net par mois.

Tableau de salaires d’un architecte Big Data par niveau de rémunération

Niveau de rémunérationSalaire annuel brutSalaire mensuel net
Faible46 500 euros2 983 euros
Moyen57 996 euros3 721 euros
Élevé80 000 euros5 132 euros
Source : https://fr.talent.com/

Le métier d’architecte Big Data

Nous vivons une époque où les données numériques pullulent, ce qui rend de plus en plus précieuse l’activité de l’architecte Big Data. Ce professionnel est chargé d’organiser la collecte des données brutes, d’opérationnaliser leur stockage ainsi que leur gestion.

Que fait concrètement un architecte Big Data ?

L’architecte Big Data est chargé de la récupération de la donnée brute, à partir de diverses sources (qu’elle soit structurée ou pas) en des volumes relativement importants. C’est lui qui doit penser, rendre opérationnelles et optimales les différentes infrastructures pour :

  • stocker ;
  • manipuler ;
  • et restituer les données collectées.

Sa vision d’ensemble lui permet d’apporter une certaine cohérence entre les objectifs de l’entreprise, les infrastructures logicielles et la structure des bases de données. L’architecte Big Data fournit de la matière à traiter au Data Scientist.

Dans ce métier, il est impératif de maîtriser un certain nombre de technologies relatives aux bases de données NoSQL, aux infrastructures serveur et au stockage de données en mémoire. Grâce à sa connaissance de ces différentes technologies, l’architecte Big Data peut proposer des combinaisons pour résoudre les problèmes qui se posent.

Il fournit l’expertise technologique aux équipes avec lesquelles il collabore, recommande ou valide les choix technologiques qui sont faits. C’est ce spécialiste qui conçoit donc les solutions fonctionnelles et met à disposition la cartographie des outils à utiliser.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant qu’architecte Big Data ?

Déjà, il faut une certaine expérience de l’ingénierie de données et une certaine pratique de l’activité de conseil. De façon concrète, vous devrez maîtriser les technologies Big Data ainsi que les infrastructures serveur.

Il est important de maîtriser les référentiels d’architecture d’entreprise et les méthodologies de cadrage de besoins. Sans compter que la connaissance des méthodologies de conduite de projets comme celle des normes et réglementations vous aidera à vous démarquer.

Vous devez être familier des spécificités des langages de scripting et aussi des bases de données SQL. Pour exercer ce métier, vous aurez besoin d’être à l’aise avec les solutions Cloud et les approches d’intégration et de déploiement continu.

Au quotidien, vous devrez savoir communiquer et collaborer

Quelles formations ouvrent au métier d’architecte Big Data ?

Ce métier est accessible à partir d’un Bac +4 ou d’un Bac +5 en informatique, en management, en statistiques ou en marketing.

Au niveau Bac +5, il existe des masters en ingénierie Big data ou en Artificial Intelligence & management, qui sont tout à fait adaptés. Certains MSc (master of sciences) ou un diplôme d’ingénieur avec spécialisation big data conviennent tout aussi bien.

Au niveau Bac +6, on retrouve les Mastères spécialisés (MS) :

  • Big data ;
  • en gestion et analyse des données massives ;
  • en analyse management et valorisation responsable ;
  • ou d’Expert en sciences des données.