Accueil » Salaire assistant dentaire : combien gagne un assistant dentaire ?
Salaires

Salaire assistant dentaire : combien gagne un assistant dentaire ?

Assistante assiste une dentiste

Principal bras droit du chirurgien-dentiste, l’assistant dentaire est chargé d’assurer un confort et un soin dentaire adéquat aux patients. Que ce soit en clinique, en cabinet ou à l’hôpital, il s’occupe à la fois du secrétariat et de la gestion du cabinet dentaire. Au quotidien, il apporte aussi une aide technique et matérielle. À ses débuts, un assistant dentaire peut gagner entre 1 600 et 1 700 euros brut par mois.

Combien gagne un assistant dentaire ?

Par mois, un assistant dentaire peut être rémunéré à hauteur de 1 600 à 1 700 euros brut, au début de sa carrière. Pour un taux horaire de 11 euros, cela correspond à un salaire net d’environ 1 300 euros. En fonction du nombre d’années d’expérience, ce salaire va évoluer et passer à plus de 2 000 euros brut par mois. Dans certains cas, cette rémunération peut monter jusqu’à 2 500 euros brut par mois, soit près de 24 000 à 30 000 euros brut par an.

À ce poste, il est très rare d’avoir des primes. Néanmoins, il a été observé des contrats qui contenaient des clauses comme le versement d’un 13ème mois ou d’un 14ème mois. Mais il faut justifier de nombreuses années d’expérience et avoir suivi des formations spécifiques pour prétendre à un salaire plus élevé.

Même s’il existe une grille salariale officielle, l’employeur est libre de fixer une rémunération en se basant sur le profil du candidat au poste. La zone géographique fait également partie des éléments qui peuvent influencer la rémunération d’un assistant dentaire. Dans la région parisienne par exemple, comparativement aux autres régions, il est constaté une hausse de 10 % sur les salaires.

Le salaire de l’assistant dentaire en fonction de son statut

Combien gagne-t-il en tant que fonctionnaire ?

Les assistants dentaires sont considérés comme des auxiliaires de soin de 2ème classe. C’est donc la grille indiciaire de ces derniers qu’on utilise pour fixer le salaire de ce professionnel lorsqu’il exerce en tant que fonctionnaire. Ainsi, quelle que soit la ville dans laquelle il travaille, le salaire reste le même.

Pour un contrat à temps plein (échelon 1) au début de sa carrière, le salaire mensuel total d’un assistant dentaire fonctionnaire est de 1 593 euros brut. Un assistant dentaire après 10 ans dans la fonction publique et évoluant à un poste d’auxiliaire de soin (échelon 6), gagne un revenu mensuel brut de 1 658 euros. Au 12ème et dernier échelon de son grade, c’est-à-dire à la fin de sa carrière, l’assistant dentaire gagne un revenu mensuel total brut de 1 968 euros dans le secteur public.

En fonction de leur situation professionnelle et personnelle, les auxiliaires de soin (AS) territoriaux perçoivent également des primes et des indemnités à savoir :

  • le supplément familial de traitement ;
  • les primes de sujétions et mensuelles ;
  • la nouvelle bonification indiciaire.

Combien gagne-t-il dans le privé ?

Dans le secteur privé, il faut savoir que c’est la Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation (CCP NI) des cabinets dentaires libéraux qui s’occupe de réévaluer tous les ans le taux horaire des assistants dentaires. Et c’est le SMIC qui est utilisé comme référence pour l’établissement de ce taux horaire.

Selon les récentes données, 90 % du SMIC est perçu par l’assistant dentaire de moins de 26 ans en alternance. Quant aux professionnels âgés de 26 ans et plus, ils perçoivent 100 % du SMIC.

Convention collective des cabinets dentaires : salaire minima et prime de secrétariat 2022

Montant
Assistant dentaire (mentions complémentaires)12,18 euros
Assistant dentaire sous contrat de professionnalisation < de 26 ans (90 % du SMIC)9,77 euros
Assistant dentaire sous contrat de professionnalisation ≥ de 26 ans (100 % du SMIC)10,98 euros
Source : https://www.ruedelapaye.com/

Ensuite, le salaire d’un assistant dentaire passera à 1 326 euros net (soit 1 700 euros brut) par mois au cours de sa première année au cabinet dentaire. Pour cela, il doit avoir une certification d’assistant dentaire agréée par le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). 

Par ailleurs, une prime mensuelle de secrétariat égale à 10 % du salaire mensuel minimum (170 euros au total) est perçue par l’assistant dentaire employé par un établissement privé. Le taux horaire est, quant à lui, augmenté de 5 % pour les assistants dentaires ayant suivi une formation continue afin d’obtenir un diplôme dans un domaine particulier de la chirurgie dentaire.

Combien gagne un assistant dentaire indépendant ?

En tant que prestataire de services auprès de plusieurs stomatologues et chirurgiens-dentistes, un assistant dentaire peut décider de s’établir à son propre compte. Pour ce faire, il doit créer sa micro-entreprise.

Dans ce cas, sa rémunération va dépendre de sa réputation, du nombre d’heures de travail et des honoraires qu’il facture. Un assistant dentaire libéral au début de ses activités peut générer un chiffre d’affaires (CA) moyen de 3 000 euros HT par mois.

S’il développe des prestations d’assistance chirurgicale, le chiffre d’affaires moyen mensuel d’un assistant dentaire indépendant peut monter à 5 000 euros HT après quelques années de pratique. Lorsqu’il pratique des tarifs élevés parce que son emploi du temps est chargé, un assistant dentaire indépendant expérimenté peut faire un chiffre d’affaires mensuel allant jusqu’à 7 200 euros HT.

Néanmoins, il est important de noter que contrairement à un fonctionnaire, l’assistant dentaire indépendant n’a pas les mêmes avantages sociaux et de sécurité d’emploi.

Secteurs