Accueil » Salaire Biotechnologue : combien gagne un biotechnologue ?
Salaires

Salaire Biotechnologue : combien gagne un biotechnologue ?

Ajout d'un liquide dans des tubes avec une pipette

Ingénieur en biotechnologie, le biotechnologue utilise des principes scientifiques et de l’ingénierie sur des organismes vivants ou sur leurs composants pour diverses finalités. Il exerce en général dans la recherche ou dans l’industrie. À ce titre, le salaire du biotechnologue se situe généralement entre 24 000 et 45 000 euros brut par an.

Quel est le salaire d’un biotechnologue en 2022 ?

Le biotechnologue travaille dans la médecine, l’agroalimentaire, les cosmétiques, la production d’énergie, sur les questions de dépollution de l’environnement et bien d’autres domaines. Cela tient au fait que les biotechnologies représentent désormais un immense marché grâce à des applications industrielles multiples. Le salaire du biotechnologue se situe autour de 1 925 euros net par mois.

Le salaire moyen pour un biotechnologue

Le biotechnologue débutant perçoit tout de même un salaire annuel brut estimé à 23 976 euros. Cela correspond à un salaire net mensuel de près de 1 538 euros.

Avec plusieurs années de pratique à ce poste, son salaire progresse pour passer à 45 000 euros brut par an. Ce qui équivaut à un salaire mensuel net qui tourne autour de 2 887 euros.

Cette rémunération varie selon le secteur d’activité et l’entreprise qui l’emploie. Mais le salaire d’un biotechnologue moyen peut être estimé à 30 000 euros brut par an, soit un salaire mensuel net moyen de 1 925 euros.

Un salaire qui varie en fonction de l’expérience et du secteur d’activité

Un ingénieur en biotechnologie qui exerce pour une industrie est payé jusqu’à 3 100 euros par mois. Mais le biotechnologue qui choisit de devenir chercheur peut toucher une rémunération plus attractive d’environ 5 000 euros par mois. Ajoutons qu’il n’est pas rare de trouver des salaires allant jusqu’à 15 000 euros par mois pour certains profils.

En France, la moitié des biotechnologues en activité gagnent plus de 29 000 euros brut par an, soit un salaire net mensuel supérieur à 1 860 euros.

Tableau de rémunération du biotechnologue par niveau d’expérience

Niveau d’expérienceSalaire annuel brutSalaire net mensuel
Débutant23 976 euros1 538 euros
Confirmé30 000 euros1 925 euros
Expert45 000 euros2 887 euros

Le métier de biotechnologue

Le travail du biotechnologue consiste à chercher de nouvelles propriétés chez des organismes vivants, animaux ou végétaux. Il peut les modifier ou transformer leurs composants, grâce au génie génétique, à la microbiologie ou à diverses technologies. Cette profession est souvent au cœur de l’avènement de nouvelles générations de produits et de procédés. On retrouve ces travailleurs dans :

Que fait concrètement un biotechnologue ?

Il passe le plus clair de son temps à étudier différentes fonctions biologiques des cellules végétales ou animales, qu’il s’agisse de bactéries, de virus ou de levures par exemple, pour les exploiter dans de multiples applications industrielles. Un cas concret, la biotechnologie a permis de créer des bactéries qui se nourrissent des produits toxiques contenus dans les eaux usées.

Encore qualifiée de technologie de bioconversion, la biotechnologie allie la biologie et un vaste ensemble de techniques empruntées à de nombreuses autres disciplines. Dans le métier, il faut souvent traiter des données issues du génome et manipuler divers micro-organismes. Par ailleurs, il faut apprendre à identifier, à isoler et à transférer des gènes d’un organisme à un autre.

Il est bien connu que les prestations du biotechnologue sont très demandées dans le secteur médical ou dans l’agroalimentaire et dans de multiples secteurs. Mais notons que ce spécialiste participe également à élaborer et à mettre à disposition, des processus industriels assez innovants. Son travail permet par exemple de créer de nouvelles matières, de nouvelles énergies ou de nouveaux traitements.

L’ingénieur en biotechnologie initie, suit et coordonne diverses expérimentations dans des domaines capitaux comme la santé, l’alimentation ou l’environnement. Les travaux de recherche en sciences de la vie sont combinés aux apports de l’informatique par exemple.

Outre la génétique, il fait appel aux acquis de la biochimie, de la biologie moléculaire ou de la biophysique pour obtenir ses résultats. Quand il travaille dans la recherche publique, le biotechnologue produit de la connaissance fondamentale pour les bio-industries. Alors que dans la recherche industrielle, le but est surtout de mettre au point de nouveaux procédés pour produire de nouveaux produits.

Quelles sont les compétences requises pour exercer en tant que biotechnologue ?

La biotechnologie est une activité qui s’étale sur de nombreuses années pour aller des travaux de recherche au produit commercialisé. Il vous faudra donc être assez patient. Dans ce métier, les équipes de recherche sont généralement pluridisciplinaires. Autrement dit, il faut de la polyvalence pour pouvoir exercer ce métier.

Le biotechnologue a souvent besoin de savoir coordonner et gérer une équipe. Il doit aussi maîtriser l’élaboration de solutions techniques et financières. Il vous reviendra de statuer sur la faisabilité et la rentabilité des projets.

Quelles formations ouvrent au métier de biotechnologue ?

Au niveau Bac +2, il existe le BTSA analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques, le BTS biotechnologie, le DUT génie biologique, ou le DEUST bio-industries et biotechnologies.

Au niveau Bac +3, il y a des licences pro :

  • spécialité industries chimiques et pharmaceutiques ;
  • spécialité bio-industrie et biotechnologies ;
  • ou encore spécialité biologie analytique et expérimentale.

Au niveau Bac +5 le master pro biotechnologie pharmaceutique et thérapies innovantes, comme ceux en microbiologie sont des formations adaptées pour accéder à ce métier. Les docteurs en pharmacie et les vétérinaires, niveau Bac +7, peuvent aussi exercer ce métier.

Secteurs