Accueil » Salaire : combien gagne un Community manager ?
Salaires

Salaire : combien gagne un Community manager ?

Equipe dans une entreprise

Encore appelé chargé de communication web, le community manager s’occupe de la communication d’une entreprise sur les réseaux sociaux. Il s’occupe entre autres de construire et d’entretenir l’image de marque de l’entreprise auprès de sa communauté. Pour cela, il doit produire du contenu éditorial pertinent et mettre en place des activités pour animer la communauté. À ce titre, le community manager gagne entre 2 000 et 2 500 euros brut par mois.

Combien gagne un community manager en France ?

En France, un community manager est rémunéré sur la base d’un taux horaire de 15,93 euros brut. Pour 151,67 heures de travail par mois, son salaire médian est de 2 417 euros brut par mois ; soit un salaire annuel brut de 29 000 euros.

Cependant, retenez que le principal indicateur du salaire d’un community manager c’est son niveau d’expérience. Plus il est expérimenté, plus il a de la notoriété. Or, la notoriété compte pour beaucoup dans le salaire qu’il peut exiger, surtout quand il est freelance. Mais pour un community manager salarié dans une entreprise de communication digitale, c’est beaucoup plus le diplôme et le niveau d’expérience qui fixent sa rémunération.

Si un profil débutant commence à 2 021 euros brut par mois (24 250 euros brut par an), un community manager expérimenté peut gagner jusqu’à 3 368 euros brut par mois ; soit 40 410 euros brut par an. 

Tableau de rémunération d’un community manager selon son expérience

Niveau d’expérienceSalaire mensuel brutSalaire annuel brut
Profil débutant2 021 euros24 250 euros
Profil expérimenté3 368 euros40 410 euros

Le métier de community manager

Le métier de community manager, à l’instar des autres nouveaux métiers du numérique, est la réponse des entreprises face à l’augmentation du nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux.

« Community manager » est un terme anglo-saxon qui signifie littéralement « responsable ou gestionnaire de communauté ». Le métier community manager consiste principalement à gérer la communauté d’une marque ou d’une entreprise sur les réseaux sociaux

Il a donc pour mission de créer du contenu (écrits et visuels) pour entretenir la présence de la marque auprès de sa communauté digitale. Cela implique plusieurs missions dont l’exécution exige de lui un certain nombre de compétences.

Que fait concrètement un community manager ?

Pour développer la communauté d’une marque, le community manager utilise plusieurs moyens. Son travail commence généralement par l’élaboration d’une stratégie de communication qui tient compte des objectifs globaux de l’entreprise.

Il pourra ensuite créer du contenu éditorial. Cela peut être du contenu textuel accompagné d’images, mais aussi des vidéos en fonction du format jugé le plus pertinent pour la campagne et la cible à atteindre. Il peut aussi mettre en place diverses animations pour mobiliser la communauté, notamment les promotions ou les jeux-concours.

C’est au community manager qu’incombe la tâche de la programmation des campagnes de sponsoring. Il s’occupe aussi du plan marketing d’influence, avec du co-branding ou des ambassadeurs.

Pour finir, le community manager s’occupe également de la modération de la communauté. À cet effet, il répond aux commentaires et aux messages, en plus de fournir aux internautes des informations utiles sur l’entreprise ou ses offres.

Au-delà de l’animation, le community manager joue aussi le rôle de data analyst, en plus d’assurer la veille concurrentielle et d’être un community architect.

Quelle formation pour devenir community manager ?

Être community manager ne s’improvise pas. Il faut avoir une formation de base en communication digitale pour exercer ce métier. Vous pouvez commencer avec un diplôme de niveau Bac +2 tel qu’un BTS technico-commercial, un BTS management commercial opérationnel ou encore un BTS communication.

Si vous visez un diplôme de niveau Bac +3, vous avez le choix entre :

  • un BUT MMI — Métiers du multimédia et de l’internet ;
  • une licence professionnelle E-commerce et marketing numérique ;
  • une licence Information-communication ;
  • une licence professionnelle Communication et valorisation de la création artistique ;
  • une licence professionnelle Métiers du numérique : conception, réalisation et rédaction ;
  • une licence professionnelle Métiers de la communication, option chargé de communication.

En dehors d’un BUT ou d’une licence, vous pouvez postuler pour une formation aboutissant à un diplôme d’école spécialisée de type bachelor ou un diplôme INA documentaliste multimédia — gestionnaire de données et de médias.

Il est possible de pousser la formation jusqu’à un diplôme de niveau Bac +5 comme :

  • le MBA Marketing digital ;
  • un diplôme d’IEP et formation en communication online ;
  • un diplôme d’école de marketing, de communication, de journalisme ou de relations publiques ;
  • un diplôme d’école de commerce.

Évolution de carrière

Après quelques années d’expérience à son poste, le community manager peut évoluer vers plusieurs postes.

Pour commencer, un community manager peut se retrouver à un poste de responsable de communication digitale. Il aura donc pour mission de prendre en charge la communication digitale des entreprises pour lesquelles il travaille.

Il a également la possibilité de se retrouver à un poste de social media stratégiste ou social media manager. Ce poste permet de gérer des équipes de community managers d’une entreprise et d’élaborer les stratégies de communication pour tous les réseaux sociaux de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Enfin, un community manager a la possibilité de se spécialiser pour devenir content manager ou responsable éditorial.