Accueil » Comment devenir Directeur de crèche
Métiers

Comment devenir Directeur de crèche

Bébé à la crèche

Le directeur de crèche, ou directeur d’établissement d’accueil du jeune enfant, se charge non seulement de l’accueil des petits, mais aussi de toute la gestion administrative et financière de l’établissement.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : DE de puériculture ou d’éducateur de jeunes enfants
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : 2 500 euros bruts mensuels
  • Statut : salarié, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Aide auxiliaire de puériculture, Assistant maternelle, Animateur périscolaire, Auxiliaire de crèche
  • Secteur d’activité : Petite enfanceEnfants

Le directeur de crèche peut travailler pour un établissement public ou privé. Il exerce, par exemple, dans une micro-crèche, un jardin d’éveil, une crèche, une halte-garderie ou encore un centre de PMI. Il veille au bon déroulement des journées de crèche. Pour cela, il s’assure que l’établissement dispose du matériel et des équipements nécessaires, que les enfants sont accueillis en toute sécurité, et que ses équipes peuvent exercer leur métier et proposer des activités adaptées aux enfants.

Missions

  • Encadrer son équipe : les enfants sont pris en charge par des auxiliaires de puériculture et/ou des éducateurs. C’est le directeur qui les recrute, établit les plannings et veille au suivi de leur formation. Il s’assure que tout se déroule dans les meilleures conditions. Dans une structure importante, il peut également avoir besoin de personnel pour la préparation des repas, pour le ménage ou pour le suivi comptable et administratif.
  • Élaborer et mettre en œuvre le projet pédagogique : le directeur et son équipe décident des activités et du projet principal de l’établissement. Il peut, par exemple, porter sur l’éveil musical, les activités en extérieur ou l’apprentissage de la langue des signes.
  • S’assurer du respect des règles d’hygiène et de sécurité : il veille à la sécurité des enfants (absence d’objets dangereux, sécurité électrique des locaux, entretien des extincteurs…). Il s’assure aussi que le nettoyage est réalisé correctement et que les plats sont préparés dans le respect des normes d’hygiène. Enfin, il vérifie la qualité nutritionnelle des menus proposés aux enfants.
  • Gérer l’établissement : c’est le directeur qui se charge de la gestion administrative et comptable de son établissement ou de son suivi. Il prend les décisions pour les achats d’équipement et de matériel, gère le budget, envoi des rapports à la PMI…

Qualités et compétences

Salle de jeu d'une crèche
Salle de jeu d’une crèche
  • Être polyvalent : le directeur de crèche est un spécialiste du monde de la petite enfance, mais il a aussi des compétences en gestion administrative, comptabilité, management et communication.
  • Être autonome et aimer l’administratif : comme tous les métiers de directeur, il doit être capable de prendre des décisions seul. Son métier comprend une grande part d’administratif et de gestion comptable. Il doit apprécier cette partie du travail et ne pas la négliger.
  • Avoir un bon relationnel : pour échanger avec ses équipes, mais aussi avec les parents et les institutions, le directeur a de bonnes capacités de communication. Diplomate et pédagogue, il mesure ses propos. Il sait aussi faire preuve de fermeté lorsque cela est nécessaire. Enfin, c’est son dynamisme qui donne l’impulsion à l’équipe.

Horaires

Un directeur de crèche est présent avant l’ouverture et après la fermeture de l’établissement. Il effectue souvent de longues journées notamment lorsqu’il doit animer une réunion.

Conditions de travail

Comme tous les postes de direction, il implique beaucoup de responsabilités. Cela peut être source de stress. Par ailleurs, selon la disposition des locaux, travailler dans une crèche peut être bruyant.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Le salaire d’un directeur de crèche dépend de la structure dans laquelle il travaille. En général, un directeur débutant gagne 2 500 euros bruts par mois. Ce salaire peut évoluer jusqu’à atteindre 4 000 euros bruts mensuels.

Études et Formations

Il est nécessaire de posséder un DE d’auxiliaire de puériculture ou un DE d’éducateur de jeunes enfants ainsi que 3 années d’expérience professionnelle pour devenir directeur de crèche.

DE d’auxiliaire de puériculture

La formation dure 1 an. Elle est accessible aux candidats possédant un baccalauréat. Ils doivent alors déposer un dossier et passent un entretien. Les Bac pro ST2S, services à la personne et aux territoires ou encore accompagnement, soins et services à la personne sont de bons cursus pour postuler.

DE Éducateur de jeunes enfants

Les titulaires d’un baccalauréat (ou diplôme équivalent) ou d’un CAP petite enfance avec 3 années d’expériences peuvent postuler pour intégrer une formation au DEEJE. S’ils sont admis la formation dure alors 3 ans.

Formations complémentaires

D’autres formations permettent de compléter ses connaissances, mais ne sont pas obligatoires pour devenir directeur de crèche. En revanche, elles sont un véritable atout. On peut citer, par exemple, la licence professionnelle Management des établissements d’accueil du jeune enfant ou le D.U. Management des structures d’accueil de la petite enfance.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir directeur de crèche :

Débouchés

Le directeur de crèche peut, après plusieurs années d’expérience, gérer plusieurs crèches d’une même commune. Il peut aussi devenir formateur ou passer le diplôme de cadre pour exercer en pédiatrie.