Accueil » Comment devenir Hydrothérapeute
Métiers

Comment devenir Hydrothérapeute

Hydrothérapeute effectuant une séance avec une patiente en utilisant un jet d'eau puissant

L’hydrothérapeute utilise l’eau (douce, thermal, gazeuse…) pour masser, soulager, relaxer les curistes.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : aucun diplôme n’est requis, mais un CAP adapté est recommandé
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié
  • Métiers associés : Aide-soignant, Esthéticienne, Spa praticien, Masseur
  • Secteur d’activité : BeautéBien-êtreSantéEsthétique et coiffure

L’hydrothérapeute n’est pas un médecin. Il agit donc sur prescription médicale ou pour des soins de confort, essentiellement dans les établissements thermaux (thalassothérapies, balnéothérapies, spa…). Dans tous les cas, il veille à ce que les soins soient adaptés et s’assure de les réaliser sans mettre en danger les curistes. Il peut ainsi participer aux soins de plusieurs pathologies : rhumatismes, douleurs intestinales, problèmes respiratoires ou encore problèmes cutanés et dermatologiques. Pour cela, il utilise de nombreuses techniques comme les jets, les bains, les gargarismes ou encore la boue.

Missions

  • Vérifier la prescription et informer les patients : l’hydrothérapeute agit sur prescription médicale. Il la vérifie donc tout d’abord. Puis, il explique aux patients les soins qui seront prodigués ainsi que leur déroulement.
  • Préparer la séance : il prépare le matériel nécessaire et s’assure qu’il dispose de suffisamment de stock. Si besoin, il procède aux commandes et réapprovisionnement. Il prépare aussi les bains, douches ou cabines et vérifie leur propreté.
  • Réaliser les soins dans le respect des règles d’hygiène : c’est la mission principale de l’hydrothérapeute. Il utilise ainsi des gestes et des techniques spécifiques. De plus, il respecte le protocole de soin en vigueur dans l’établissement dans lequel il travaille ainsi qu’un protocole d’hygiène strict. Il intervient aussi pour des cures amincissantes.

Qualités et compétences

  • Être à l’écoute et aimer le contact avec les autres : l’hydrothérapeute est au contact permanent des patients. Il établit donc une réelle relation de confiance avec eux pour les mettre à l’aise et optimiser les résultats des soins. De plus, il est capable de travailler en équipe avec des médecins, kinésithérapeutes, diététiciens… 
  • Avoir une bonne condition physique : il passe la plus grande partie de la journée debout. Il est capable de manipuler des patients, quelle que soit leur corpulence.
  • Avoir de solides connaissances liées au bien-être et au corps : l’hydrothérapeute n’est pas médecin, mais il s’intéresse au fonctionnement du corps et des diverses pathologies. Il a ainsi un intérêt particulier pour l’anatomie, la dermatologie, ou encore la rhumatologie.

Horaires

Il a des horaires réguliers. Un roulement se fait avec les différents hydrothérapeutes du centre. Il exerce donc parfois durant les week-ends et les jours fériés.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes, puisque l’agent thermal exerce sa profession en station debout et qu’il réalise des gestes de massages et des manipulations physiques. De plus, son environnement de travail est souvent chaud et humide.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 1 800 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 300 euros bruts par mois

Études et Formations

Les centres thermaux forment les hydrothérapeutes, le plus souvent. Cependant, une formation de base est tout de même conseillée afin de favoriser l’embauche. Ainsi, un diplôme en lien avec la santé et/ou le corps sera un bon atout. Certains établissements, situés en général dans des villes thermales, proposent des diplômes spécifiques.

CAP

Le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie se déroule sur 2 ans après la 3e, ce diplôme permet d’acquérir de solides connaissances et une bonne technicité quant aux soins du visage, des pieds et des mains. Il peut être suivi d’un bac pro ou d’un BP dans la même filière.

Diplôme d’État d’Aide-Soignante (DAES)

En 1 an, ce diplôme prépare spécifiquement au métier d’aide-soignant. L’apprentissage des gestes techniques relatifs aux activités de soin et de prévention de la santé sont indispensables pour exercer le métier d’hydrothérapeute.

Diplômes spécifiques

Le DU Pratique de soins en hydrothérapie et remise en forme se prépare en 1 an après un baccalauréat au Lycée Privé Saint-Joseph La Salle à Thonon-les-bains. Il propose aussi le titre d’agent thermal. Le DU Pratique des soins en hydrothérapie est dispensée par l’Université de Bordeaux. Enfin, on peut citer le FCIL Technicien international en spa de l’IFOM de Nantes.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir hydrothérapeute :

Débouchés

L’hydrothérapeute peut se spécialiser dans la pratique de soins spécifiques à certaines pathologies. S’il le souhaite et possède la formation adéquate, il peut aussi évoluer vers des postes en lien avec la santé et le paramédical.