Accueil » Comment devenir Masseur/masseuse
Métiers

Comment devenir Masseur/masseuse

Séance de massage

Le masseur/masseuse est un professionnel du bien-être et de la détente. Grâce à différentes manipulations, il provoque un relâchement des tensions musculaires.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : Aucun diplôme n’est obligatoire, mais une formation est toutefois fortement recommandée.
  • Études en alternance : non
  • Salaire débutant : variable
  • Statut : salarié, indépendant
  • Métiers associés : Ostéopathe, ÉtiopatheChiropracteurKinésithérapeute, Esthéticien
  • Secteur d’activité : Bien-être

Le masseur/masseuse peut travailler dans un spa, un centre de soins, de remise en forme… Il peut être salarié ou indépendant. Il ne faut pas confondre le masseur et le kinésithérapeute qui, lui, est un professionnel de la santé. Le masseur ne réalise que des massages de bien-être et ses soins n’ont pas de but thérapeutique. Il maitrise différentes techniques et a tout de même une excellente connaissance de l’anatomie. C’est un métier dans lequel il faut apprécier le contact.

Missions

  • Accueillir les clients : le masseur accueille ses clients et les met en confiance pour s’assurer que son intervention soit la plus bénéfique possible. Il écoute les raisons qui les amènent et leur propose un massage adapté à leurs besoins.
  • Réaliser des massages : il utilise différentes techniques (massage californien, thaïlandais, balinais, sportif, holistique…) pour détendre les muscles et apaiser des tensions dues au stress ou à l’anxiété. Il intervient ainsi à la fois sur l’état physiologique et l’état psychologique de son client.
  • S’occuper de l’administratif et du suivi : s’il travaille à son compte, le masseur doit également gérer son administratif ainsi que sa comptabilité. Il peut aussi proposer un suivi à ses clients avec un bilan en fin de séance, voir un suivi pour connaître l’efficacité de son intervention. Cela lui permet ainsi de s’améliorer.

Qualités et compétences

Massage du dos
Massage du dos
  • Avoir une bonne capacité d’écoute et de l’empathie : les clients le consultent à cause d’un inconfort et pour se sentir mieux. Le masseur doit donc y être très attentif et faire preuve de bienveillance et d’empathie. Il aime aider les autres à se sentir mieux.
  • Faire preuve de douceur et précision : le masseur ne doit pas causer de douleurs à ses clients, mais les soulager. Il est de ce fait précis dans ses gestes et attentifs aux moindres réactions.
  • Se perfectionner : il poursuit sa formation tout au long de sa carrière pour enrichir les prestations qu’il propose et rester efficace.

Horaires

Les horaires du masseur salarié dépendront des heures d’ouverture de l’établissement au sein duquel il exerce. S’il est indépendant, il s’adaptera aux disponibilités de ses clients (souvent les soirs et week-ends).

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes. En effet, c’est un métier très physique qui sollicite les bras et le dos. Le masseur passe la majorité de ses journées débout. Il doit donc être en forme.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

La rémunération sera très variable selon le statut du masseur (salarié, autoentrepreneur…) ainsi que son lieu d’exercice. En général, un débutant touche 1 500 euros bruts mensuels, s’il est salarié.

Études et Formations

Il n’existe pas de diplôme d’État pour devenir masseur. Toutefois, il est important d’avoir des connaissances en anatomie humaine et massages pour ne pas blesser les clients. Des justificatifs de formation pourront être demandés par certains établissements ainsi que par les assureurs pour les indépendants. Comme il existe un très grand nombre de techniques de massage, il existe également un très grand nombre de formations. Un titre inscrit au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles) n’est pas obligatoire, mais peut faire la différence.

Formation en esthétique

Après la 3e, le CAP esthétique cosmétique parfumerie se prépare en 2 ans. Par la suite, il est possible de poursuivre les études avec un baccalauréat ou un brevet professionnel (+ 2 ans) puis un BTS ou un BM (+ 2 ans) dans le même domaine. Les formations en esthétique apprennent aux étudiants des techniques de massages. De tels diplômes permettent aussi de proposer un panel plus large de prestations.

Formation RNCP

La formation « intervenant Spa et bien-être » proposée par l’organisme Temana, par exemple, est reconnu au RNCP et dispensée en 56 jours. L’institut Hypotenuse propose, quant à lui, une formation de 257 heures pour devenir « praticien en massages de bien-être« .

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir masseur/masseuse :

Débouchés

Le masseur/masseuse peut exercer dans un institut esthétique, un centre de bien-être ou à son compte. Selon son niveau de formation, il pourra devenir gérant d’établissement (Spa, institut de beauté, centre de remise en forme…).

Secteurs