Accueil » Comment devenir Gestionnaire de biens locatifs
Métiers

Comment devenir Gestionnaire de biens locatifs

Immeubles du boulevard Raspail à Paris

Le gestionnaire de biens locatifs est responsable de la gestion locative d’un bien immobilier : appartement, maison, bureaux… Il s’occupe notamment des aspects techniques, administratifs et juridiques de cette mission.

Présentation du métier

Le gestionnaire de biens locatifs, aussi appelé gestionnaire locatif, est un professionnel compétent pour traiter tous les aspects concernant la location d’un bien immobilier. Il peut travailler en indépendant ou être employé par des agences immobilières, des cabinets spécialisés dans l’administration de biens ou des promoteurs (sociétés bancaires, bailleurs sociaux…).

Excellent médiateur, il est l’intermédiaire privilégié entre le propriétaire et le locataire. Il assure le recouvrement des loyers et les relances de paiement, effectue la régularisation des charges et gère les réclamations éventuelles. C’est pourquoi il doit bien connaître les règles du droit immobilier.

En outre, le gestionnaire locatif veille à la sécurité du bien immobilier. Ainsi, il réalise un suivi des travaux de rénovation ou de maintenance. Par ailleurs, il travaille conjointement avec les notaires, les comptables, les cabinets d’avocats, les syndics de copropriété et les agences immobilières.

Missions

  • Réaliser les mandats de gestion : Le gestionnaire de biens locatifs établit les mandats détaillant les conditions de gestion locative d’un bien immobilier. Ces documents régissent les liens entre le mandataire (le gestionnaire) et le mandant (le propriétaire du bien). Chaque mandat détermine tous les actes que le gestionnaire peut effectuer pour gérer le bien immobilier.
  • Être le lien entre le propriétaire bailleur et le locataire : Le gestionnaire locatif perçoit les loyers, réalise les quittances et procède à la réévaluation des loyers le cas échéant. Pour maintenir dans un bon état le bien immobilier, il fait appel à des professionnels en cas d’interventions techniques. En outre, il s’occupe des démarches relatives à la fin d’un bail. À ce titre, il peut rechercher des locataires et présenter les meilleurs dossiers au bailleur. Il réalise des états des lieux de sortie et d’entrée.
  • Veiller au respect des règles du droit immobilier : Le gestionnaire locatif garantit la conformité des mandats et des contrats de location. De plus, il s’assure que le locataire et le propriétaire respectent leurs obligations. En cas de litige, il s’associe avec les juristes spécialisés en droit immobilier pour traiter les réclamations pouvant aller jusqu’à une action en justice.

Qualités et compétences

  • Avoir le sens de l’organisation : Le gestionnaire de biens locatifs doit jongler entre l’assistance aux propriétaires, la gestion des biens et la relation avec les prestataires externes intervenant sur le bien immobilier. Il doit donc faire preuve de rigueur pour rester organisé.
  • Être un excellent technicien en droit : Le gestionnaire locatif est doté de multiples casquettes. Il doit avoir des connaissances pointues en droit immobilier, mais également en fiscalité, en urbanisme et en commande publique. Ses savoirs sont indispensables pour assurer une bonne gestion locative et la régularité des baux, des mandats et des autres documents administratifs.
  • Avoir des talents de négociateur : Neutre et sans parti pris, le gestionnaire est amené à régler des litiges entre le locataire et le bailleur. Il doit faire preuve de pédagogie suffisante pour susciter l’adhésion à ses propositions de solutions.

Horaires

Le gestionnaire de biens locatifs a généralement des horaires en journée en bureau, sur une plage horaire allant de 9h à 18h environ. Toutefois, il peut travailler le soir s’il se déplace sur le terrain.

Conditions de travail

Le gestionnaire locatif peut être amené à travailler à l’extérieur en cas d’urgence ou de rendez-vous avec des prestataires ou des propriétaires. Très sollicité, il doit rester organisé pour ne pas être submergé. Les conditions de travail peuvent être difficiles s’il travaille à son compte.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un gestionnaire locatif varie en fonction du nombre de clients s’il est indépendant ou de l’importance de son employeur. Un gestionnaire débutant peut espérer toucher un salaire de 2 000 € brut mensuel. Avec de l’expérience, sa rémunération peut atteindre 3 700 €.

Études et Formations

Les formations

Pour obtenir la carte professionnelle immobilière indispensable pour exercer, il faut justifier d’au moins trois ans d’expérience après le baccalauréat ou dix ans d’expérience sans avoir le baccalauréat. À défaut d’expérience, il faut être titulaire d’au moins un des diplômes suivants :

  • Un BTS ou un DUT contenant une spécialisation en immobilier.
  • Un diplôme égal ou supérieur à bac+3 validant des cursus en commerce, en droit ou en économie.

L’obtention d’un diplôme à bac+5 en droit immobilier permet de se démarquer des autres candidats auprès des recruteurs. Obtenir une licence professionnelle et de se spécialiser en master ou d’obtenir des certifications équivalentes est ainsi préférable et recommandé.

Par ailleurs, l’étudiant peut suivre les études en formation initiale, en formation continue ou en alternance.

BTS Professions Immobilières

Accessible après le bac, le BTS Professions Immobilières est un diplôme de niveau bac+2 qui forme aux métiers de l’immobilier. Alliant cours théoriques et pratiques, ce cursus prépare les étudiants à divers métiers du secteur immobilier. Il forme tout particulièrement à la négociation et à la gestion de biens immobiliers. Ainsi, à l’issue de cette formation, le diplômé peut exercer à son compte, au sein d’une agence immobilière, pour un organisme HLM ou des sociétés de promotion-construction.

Licence pro mention métiers de l’immobilier : gestion et administration de biens

La licence pro mention métiers de l’immobilier est accessible après un bac +2. Elle permet aux étudiants qui le désirent de se spécialiser dans un domaine spécifique de l’immobilier. Plusieurs options sont proposées : droit de l’immobilier, transaction et commercialisation, développement de patrimoine… Pour devenir gestionnaire de biens locatifs, la Licence pro mention métiers de l’immobilier : gestion et administration de biens est particulièrement appropriée.

En effet, cette formation forme des administrateurs de biens au sens large. Elle apporte aux étudiants toutes les connaissances et compétences nécessaires pour vendre et gérer un bien immobilier, notamment locatif. L’étudiant y développe des compétences en immobilier, droit, assurance, fiscalité, architecture, relation client, transaction, location, urbanisme, marketing… C’est une formation homologuée, qui permet à l’étudiant diplômé d’obtenir sa carte professionnelle, nécessaire pour exercer.

Écoles

Trouver son école de formation

En dehors des cursus en IUT (Institut Universitaire de Technologie) généralistes, un aspirant gestionnaire peut choisir des écoles spécialisées.

Voici une liste des écoles qui proposent des formations permettant de devenir Gestionnaire de biens locatifs :

  • IMSI (Institut du Management des Services Immobiliers)
  • ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières)
  • ESI (École Supérieure de l’Immobilier)
  • EFAB 
  • ICH

Débouchés

Le gestionnaire locatif est un métier avec beaucoup de débouchés puisque les employeurs sont multiples. Même en indépendant, il est possible de vivre de son activité. En effet, les propriétaires auront toujours besoin d’un gestionnaire pour administrer leurs biens en location.

Après plusieurs années d’expérience, le gestionnaire de biens locatifs indépendant peut espérer obtenir des clients ayant un patrimoine important ou devenir gérant de sa propre entreprise de gestion locative. En tant que salarié, il peut gravir les échelons et devenir responsable d’une équipe de gestionnaires.

Enfin, il a la possibilité d’exercer d’autres professions immobilières telles que syndic de copropriété ou agent immobilier.