Accueil » Comment devenir Gestionnaire de paie
Métiers

Comment devenir Gestionnaire de paie

Fiche de salaire

Le gestionnaire de paie s’occupe du traitement des salaires des employés d’une ou plusieurs entreprises.

Présentation du métier

Le gestionnaire de paie gère l’ensemble des éléments liés à la rémunération des salariés. Il peut travailler pour une seule entreprise ou faire partie d’un cabinet comptable. Il s’occupe alors des employés de plusieurs établissements. C’est un métier qui permet de travailler dans de nombreux secteurs d’activité. Il suit donc les salariés de leur embauche jusqu’à leur départ de l’entreprise. Il s’assure ainsi que leur dossier reste à jour et que leurs fiches de paie soit justes.

Missions

  • Préparer et saisir les fiches de paies : il prend en compte l’ensemble des évènements du mois (congés, arrêt maladie, heures supplémentaires…) pour rédiger les fiches de paies. Il les édite en temps voulu, grâce à un logiciel spécialisé, afin que les paies soient versées dans les temps. Il s’occupe aussi des acomptes, du remboursement des frais ou de donner des tickets restaurants.
  • Assurer le lien avec les organismes : il est en lien avec les caisses de retraite, la sécurité sociale, pôle emploi, mutuelles… pour leur transmettre toutes les données liées à la vie professionnelle des salariés.
  • Collecter les informations nécessaires : il constitue le dossier social et administratif d’un salarié. Il est présent à son arrivée ou et s’informe également des changements dans l’entreprise ou dans sa vie professionnelle (passage d’échelon, naissance…). Il peut ainsi rédiger les fiches de poste, gérer les formalités d’embauche et de départ, rédiger les contrats de travail…

Qualités et compétences

  • Être rigoureux et précis : le gestionnaire doit être méthodique, car il peut traiter un grand nombre de fiches de paies. Il n’y a pas de place pour l’erreur.
  • Savoir rester discret : il a connaissance d’informations personnelles sur les salariés, qu’il ne doit donc pas divulguer.
  • Maîtriser l’informatique : il est à l’aise avec l’informatique et l’utilisation des logiciels de paie qui sont spécifiques (CEGID, SAGE, CIEL…).
  • Aimer l’administratif, les chiffres et se tenir informé des nouvelles réglementations : il établit les attestations courantes, mais aussi des tableaux de bord, des notes de synthèse, certificats de travail, attestations Pôle Emploi… Les réglementations sociales (droit social, droit du travail…) changent constamment, le gestionnaire doit ainsi se tenir à jour continuellement.
  • Faire preuve de polyvalence : le métier nécessite d’avoir des compétences en droit social et droit du travail. Il doit aussi connaître les différentes conventions collectives, et des connaissances en gestion des ressources humaines, comptabilité, ou encore juridiques.
  • Être résistant au stress et apprécier le contact humain : le stress est surtout présent en début et fin de mois, lors de la réalisation des fiches de paie dans un temps imparti. Il peut y avoir une part de relations humaines dans ce travail, notamment si le gestionnaire de paie travaille au sein de l’entreprise. Il est alors sollicité par des employés qui ont besoin de comprendre leur fiche de salaire, par exemple.

Horaires

Le gestionnaire de paie a des horaires de bureau réguliers. Il peut toutefois être amené à faire des heures supplémentaires en début et fin de mois, lors des éditions des feuilles de salaires.

Conditions de travail

C’est un métier qui peut être stressant surtout en début et en fin de mois, car il doit tenir les délais.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1500 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 2200 euros bruts par mois
  • Salaire sénior : 4000 euros bruts par mois

Études et Formations

Le gestionnaire de paie, contrairement à de nombreux métiers de la comptabilité, qui exigent d’avoir un bac +5, peut postuler avec un bac +2 ou un bac +3. Un cursus en alternance est apprécié, car il permet d’acquérir une expérience professionnelle. Un master en comptabilité, économie du travail ou gestion des ressources humaines pourra compléter la formation et sera utile pour les professionnels qui souhaitent faire évoluer leur carrière.

Bac +2

Ces diplôme s’acquièrent en 2 ans après un baccalauréat. Le BTS comptabilité et gestion, gestion de la PME ou encore support à l’action managériale sont adéquats pour devenir gestionnaire de paie.

Bac +3

Les BUT gestion des entreprises et administrations (GEA) ou gestion administrative et commerciale des organisations (GACO) se déroulent en 3 ans après le baccalauréat. La licence professionnelle métiers de la GRH : assistant, ou encore la licence pro mention métiers de la gestion et de la comptabilité se déroulent en 1 an après un BTS. Des diplômes de niveau bac +3 peuvent faire la différence lors d’une candidature.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir gestionnaire de paie :

Débouchés

Selon son niveau de formation, le gestionnaire de paie peut évoluer vers des métiers liés aux ressources humaines (assistant RH puis responsable RH par exemple) ou à la comptabilité. Après quelques années d’expérience, il peut aussi prendre un poste à responsabilité (responsable service paie, responsable financier) puis devenir directeur de paie.