Accueil » Comment devenir Graphiste
Métiers

Comment devenir Graphiste

Graphiste travaillant sur la retouche d'une photo

Le graphiste conçoit des visuels pour des affiches, des logos, des publicités… Il maitrise les logiciels informatiques qui lui permettent de les mettre en forme.

Présentation du métier

Le graphiste, à la différence de l’illustrateur (qui invente totalement son dessin), peut s’inspirer de visuels existants et les assembler pour créer une image. Son métier est plus orienté vers la création, tandis que celui de l’infographiste est tourné vers l’aspect technique. Cependant, dans de nombreuses entreprises, les recrutés ont la double compétence et les métiers se confondent. Il peut être salarié d’une agence de communication, un studio artistique, travailler pour la presse, pour une administration… Mais il peut également être indépendant et exercer en tant que freelance pour différents clients.

Missions

  • Analyser la demande : le graphiste s’intéresse à l’univers du client. Charte graphique, couleurs, logo existant, message à véhiculer… il se familiarise avec le style pour créer un visuel qui s’intègrera parfaitement à l’univers du demandeur. Il propose alors une ébauche qui pourra être retravaillée.
  • Concevoir : lorsque le projet est validé, le graphiste réalise le visuel demandé à l’aide de logiciels de conception (Photoshop, Illustrator, In design…). Il peut réajuster selon l’avis du client.
  • Gérer son entreprise : lorsqu’il est à son compte, le graphiste doit également gérer son administratif et sa comptabilité. Il entretient aussi le lien avec ses clients et veille au développement de son activité.
  • S’autoformer : pour rester compétitif et continuer de maîtriser les nouvelles technologies, le graphiste doit continuer de se former tout au long de sa carrière.

Qualités et compétences

  • Être un bon dessinateur, créatif et force de proposition : même si la conception se fait de manière informatique, le graphiste possède un réel talent artistique. Il maîtrise les différentes techniques de conception et modélisation.
  • Avoir des notions de marketing : de nombreux visuels ont un objectif commercial. C’est le cas des flyers, affiches publicitaires et newsletters par exemple. Il crée des visuels qui font vendre. Des notions de marketing peuvent donc être un atout.
  • Savoir s’organiser, tenir les délais et être rigoureux : la satisfaction des clients est importante. Aussi, le graphiste a à cœur de respecter les délais et de produire des rendus qualitatifs.
  • Maitriser les logiciels et outils informatiques : Photoshop, In design, Illustrator sont des logiciels couramment utilisés par les graphistes.

Horaires

En entreprise, le graphiste a des horaires de bureau. Il peut faire des heures supplémentaires pour honorer une demande. Indépendant, il organise ses horaires comme il le souhaite, mais il doit également passer du temps pour sa gestion administrative.

Conditions de travail

Le travail n’est pas désagréable, mais peut être source de stress si les exigences des clients sont importantes ainsi que lorsqu’il faut rendre rapidement un projet.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Un débutant peut espérer gagner 2 000 euros bruts mensuels en entreprise. Son salaire pourra atteindre 4 000 euros bruts par mois en fin de carrière, selon la structure qui l’emploie. Il est plus difficile d’estimer le salaire d’un graphiste freelance puisqu’il dépendra de sa renommée et du nombre de clients et de commandes qu’il reçoit.

Études et Formations

Il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme pour devenir graphiste. Cependant, de solides connaissances et compétences sont nécessaires pour se démarquer et fournir un travail de qualité. Le bac ST2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués) permet d’accéder plus facilement à des écoles d’art.

Bac +3

La licence professionnelle mention métiers du design, parcours design graphique, éditorial et multimédia est, par exemple, un diplôme qui permet de se former au métier de graphiste. Le DN MADE mention graphisme est accessible après un baccalauréat. Ces deux diplômes se préparent en 3 ans.

Bac +5

Pour aller plus loin, le diplôme Supérieur des Arts Appliqués (DSAA) propose les mentions graphisme ou design interactif par exemple. Les diplômes des Beaux-Arts peuvent aussi être intéressant pour se former au métier.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir graphiste :

Débouchés

En entreprise, le graphiste peut devenir chef de projet ou directeur artistique. Il peut aussi s’orienter vers le métier d’infographiste ou illustrateur (tourné vers le dessin).