Accueil » Comment devenir Maraîcher
Métiers

Comment devenir Maraîcher

Producteur de tomates

Le maraîcher cultive des fruits et des légumes sous une serre ou en plein champs. Il maitrise donc les techniques pour obtenir une bonne production et sait comment entretenir et soigner les végétaux.

Présentation du métier

  • Niveau d’études ou diplôme minimum : CAPA Métiers de l’agriculture
  • Études en alternance : possibles
  • Salaire débutant : SMIC
  • Statut : salarié, indépendant, chef d’entreprise
  • Métiers associés : Horticulture, Arboriculteur, Pépiniériste, Agriculteur, Chef de culture,
  • Secteur d’activité : AgricultureNature

Le maraîcher est un horticulteur spécialiste des légumes et des fruits qui poussent en terre (fraisiers, framboisiers, tomates, courgettes…). Il réalise les semis (à partir de graines) et les plantations (à partir de jeunes plants). Le maraîcher travaille pour des grandes ou des petites exploitations. Il peut également exercer son métier dans des enseignes de jardinage où il apporte ses conseils aux clients. Avec le développement de l’agriculture biologique, le maraîcher apprend de nouvelles méthodes de fertilisation et de traitements pour préserver l’environnement.

Missions

  • Préparer le sol : le maraîcher s’intéresse autant au sol ou à son support de culture (hydroponie par exemple) qu’aux végétaux. En effet, une bonne préparation est importante pour améliorer les chances de développement des fruits et légumes.
  • Semer et planter : le maraîcher achète ou prépare lui-même ses semis à partir des graines de ses productions précédentes. Il peut aussi planter des végétaux en godet. Les cultures se font en pleine terre ou sous serre. Sous serre, il surveille attentivement la température, l’hygrométrie et l’arrosage.
  • Entretenir les végétaux : le maraîcher utilise des engrais adaptés, des produits de traitements (fongicides, insecticides…), veille à l’arrosage et réalise également des paillages pour conserver la chaleur de la terre en hiver et limiter l’évaporation de l’eau en été.
  • Vendre : le maraîcher conditionne ensuite ses récoltes et les vend.

Qualités et compétences

Ramassage de carottes
Ramassage de carottes
  • Avoir le sens du contact et du commerce : il est surtout nécessaire pour la vente des produits. En effet, qu’il s’adresse à des particuliers ou des professionnels, l’objectif du maraîcher est bien de vendre ses fruits et légumes. Ainsi, avoir un bon relationnel et des compétences commerciales sont nécessaires.
  • Savoir manager : cette qualité est importante pour les chefs de culture qui doivent gérer une équipe. Le maraîcher est alors capable de répartir les tâches quotidiennes entre les différents ouvriers.
  • Faire preuve de patience : le développement des végétaux prend du temps. Les aléas climatiques peuvent accélérer, mais aussi ralentir la pousse. Aussi, la patience est importante pour diriger la production.
  • Posséder de bonnes connaissances : le maraîcher possède de nombreuses connaissances et compétences. Il maîtrise autant les besoins des végétaux (exposition, substrat, arrosage…) que la lutte contre les maladies et parasites. Il connaît les différents produits de traitements et outils pour faciliter son travail.

Horaires

Un maraicher qui travaille seul fera entre 37 et 60 heures par semaine en fonction des saisons. Si l’exploitation emploie plusieurs salariés, la moyenne annuelle est de 35 heures par semaine, mais les ouvriers feront moins d’heures en hiver et davantage au printemps/été.

Conditions de travail

C’est un métier fatigant physiquement. Ce travail manuel s’exerce à l’extérieur quelles que soient les conditions météorologiques. Il est également nécessaire d’avoir une bonne santé et d’être en forme, car le travail de la terre peut être difficile.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Un débutant gagne 1 500 euros bruts par mois. Son salaire peut atteindre 2 000 euros bruts mensuels. Bien-sûr tout dépendra de l’établissement dans lequel il exerce ainsi que de son statut.

Études et Formations

Le CAPA Métiers de l’agriculture est le diplôme minimum à obtenir pour exercer ce métier. Mais une poursuite d’études permettra d’obtenir un poste à responsabilités.

CAPA Métiers de l’agriculture

Un CAP agricole se déroule sur 2 ans après la 3e. Le CAPA Métiers de l’agriculture prépare aux différents métiers de l’agriculture (élevage, culture céréalière, horticulture…) ainsi, les titulaires de ce diplôme possèdent des bases générales qu’il pourra affiner en suivant un baccalauréat professionnel.

Bac pro Conduite de productions horticoles

Ce bac pro se prépare en 2 ou 3 ans après un CAPA ou la 3e. Les élèves sont formés pour devenir des ouvriers qualifiés en production florale, légumière, fruitière… Ils maitrisent le cycle de vie des végétaux, le travail du sol, la fertilisation, l’irrigation, la lutte contre les maladies ou encore l’utilisation de différents outils spécialisés.

BP Responsable de productions légumières, fruitières, florales et de pépinière

Un brevet professionnel est un diplôme de niveau bac qui se prépare aussi en 2 ans. Il forme également des ouvriers hautement qualifiés qui pourront devenir chefs de culture.

BTSA Production horticole

Le BTS agricole se prépare en 2 ans après un bac. La formation apporte des connaissances complémentaires en production horticole, mais aussi en techniques commerciales, en conduite d’exploitation et développement durable.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir maraîcher :

Débouchés

Après quelques années d’exercice en tant qu’ouvrier, le maraîcher peut devenir chef d’équipe. Il peut s’installer en tant qu’indépendant sur des terres qui aura achetées ou qu’il louera. Enfin, il pourra s’orienter vers un poste de commercial pour des particuliers ou des professionnels.

Secteurs