Accueil » Comment devenir Négociateur en immobilier
Métiers

Comment devenir Négociateur en immobilier

Visite d'un logement avec un couple de clients et une agent immobilier

Le négociateur immobilier prospecte, estime et vend des biens immobiliers.

Présentation du métier

Le négociateur immobilier peut être un agent immobilier s’il possède la carte « T » professionnelle. Il peut également exercer sans cette carte, en tant que mandataire, mais ne pourra alors pas signer d’offre d’achat en son nom. De ce fait, il est souvent employé par une agence immobilière, mais il peut aussi travailler pour un office notarial. En tant que mandataire, il est indépendant et rejoint fréquemment un réseau. Il propose à la vente des appartements, maisons, locaux commerciaux et terrains, mais peut aussi se spécialiser dans un type de biens voir ou s’orienter vers le marché du luxe.

Missions

  • Faire de la prospection, des estimations et négocier des biens : le négociateur immobilier recherche d’abord des biens à mettre en vente. Il doit être le premier à trouver de nouveautés, car la concurrence est rude. Il connaît très bien le marché immobilier de son secteur et peut alors proposer des prix de vente cohérents qui permettront aux acheteurs de vendre rapidement. Le prix de vente est important. Effectivement, la commission du négociateur en dépend. Il est ensuite l’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur durant la transaction.
  • Préparer les ventes et réaliser les visites : il s’assure que les vendeurs ont tous les documents nécessaires à la vente en leur possession (diagnostics, documents juridiques…). Il peut les orienter vers la réalisation de petits travaux qui peuvent favoriser la vente. Le négociateur assure ensuite la promotion des biens (petites annonces, vitrine de l’agence…). Il présente alors les biens aux potentiels acquéreurs et effectue les visites. Enfin, en cas de blocage, il est présent pour aider vendeurs et acheteurs à trouver un compromis.
  • Conseiller ses clients : le négociateur apporte ses conseils autant aux acheteurs qu’aux vendeurs afin de réaliser des transactions dans les meilleures conditions possibles et de satisfaire toutes les parties.

Qualités et compétences

  • Avoir le sens du contact et des qualités commerciales : le négociateur immobilier aime échanger avec ses clients. Il est à l’écoute pour comprendre leurs attentes et ne présenter aux futurs acquéreurs que des biens qui correspondent à leurs critères. Ce professionnel a bien sûr des facilités à communiquer et sait se montrer persuasif. Il sait aussi se créer un réseau pour trouver des vendeurs qui lui confieront leurs biens. Il fait attention à sa réputation car, s’il est reconnu sur son secteur, ces derniers pourront spontanément faire appel à lui.
  • Être autonome et organisé : même s’il travaille pour une agence immobilière, il gère souvent seul son planning. Il est donc capable de s’organiser pour réaliser un maximum de visites et de tâches administratives dans une journée.
  • Inspirer la confiance : c’est essentiel pour convaincre les clients. Le négociateur immobilier prend soin de sa tenue, mais fait également attention à son langage pour rassurer ses clients et ainsi encourager les vendeurs à lui confier leurs biens et les acheteurs à conclure une vente.
  • Être curieux et réactif : il se tient au courant des évolutions du marché, des nouvelles lois et textes juridiques et réglementaires afin de maintenir ses connaissances à jour. Il est capable de trouver rapidement de nouveaux biens et d’agir vite, car le milieu de l’immobilier est très concurrentiel.

Horaires

Le négociateur sait se montrer disponible pour ses clients. Ses horaires sont, de ce fait, irréguliers. Il travaille donc souvent le soir et le samedi pour permettre aux personnes qui travaillent d’effectuer les visites de biens. S’il est indépendant, il peut aussi travailler le dimanche.

Conditions de travail

Le négociateur immobilier se déplace beaucoup pour visiter les biens, les estimer et les présenter à de futurs acquéreurs. Il doit donc aimer passer du temps sur la route. Le métier peut être stressant si le négociateur exerce dans une zone géographique très concurrentielle.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire

Le salaire dépend du statut du négociateur. Il comporte, en général, une partie fixe et une partie variable qui est un pourcentage sur les ventes. En tant qu’agent immobilier, la partie fixe pour un débutant peut atteindre 2000 euros bruts mensuels. Les commissions sur les ventes s’élèvent en général à 5 voir 7 %. Mais elles peuvent être plus ou moins élevées. Son salaire peut devenir très important après plusieurs années d’expérience et s’il travaille dans le secteur du luxe par exemple.

Études et Formations

Il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme spécifique pour devenir négociateur immobilier. D’autant plus s’il ne possède pas la carte « T ». Toutefois, une formation dans le domaine favorisera l’embauche. Certaines agences forment leurs propres négociateurs.

BTS Professions Immobilières

Ce BTS est un véritable tremplin pour exercer un métier dans l’immobilier. Le diplômé apprendra non seulement à négocier, mais aussi à être un bon commercial avec des connaissances solides en droit immobilier. Le BTS s’obtient en 2 ans en suivant un parcours en initiale ou en alternance.

Bachelor Immobilier

Le Bachelor s’obtient en 3 ans en école de commerce. Les principaux enseignements du bachelor immobilier sont : gestion d’un projet immobilier, gestion de patrimoine et locative.

Master Pro Droit Immobilier

Avec sa formation théorique et pratique, le master pro droit immobilier permet de maitriser toutes les techniques juridiques et fiscales utilisées par les professionnels de l’immobilier.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir négociateur immobilier :

Débouchés

Le négociateur immobilier peut exercer dans une agence ou être indépendant. Il pourra également ouvrir sa propre agence et être à la tête d’une équipe, après plusieurs années d’exercice, s’il possède la carte professionnelle.

Secteurs