Accueil » Comment devenir CESF – Conseiller en Économie Sociale et Familiale
Métiers

Comment devenir CESF – Conseiller en Économie Sociale et Familiale

Rendez-vous d'aide à une famille

Le CESF – Conseiller en Économie Sociale et Familiale accompagne les familles en difficultés financières. 

Présentation du métier

Le but du conseiller en économie sociale et familiale est de permettre aux familles en difficulté de retrouver une autonomie financière. C’est pourquoi, il intervient à différents niveaux de la vie quotidienne des familles. Par exemple, il peut les accompagner dans la gestion du budget ménager, la préparation des repas ou encore pour remplir des formalités administratives. C’est aussi son rôle d’être le médiateur entre les familles et les différents organismes tels que la CAF, la commission de surendettement ou encore les offices HLM.

Missions

  • Conseiller les familles : Le rôle du conseiller est avant tout d’apporter des conseils avisés aux familles endettées. Le but est de sortir ces familles de l’exclusion sociale. Pour cela, le conseiller intervient sur des questions d’aide à la gestion du budget, mais aussi sur des problématiques plus intimes liées à la vie familiale quotidienne telle que les repas ou comment s’occuper des enfants.
  • Accompagner les familles dans les démarches administratives : Le conseiller en économie sociale et familiale apporte son soutien auprès des familles dans leurs démarches administratives. Par exemple, il intervient pour la constitution d’un dossier de demande d’aide au logement auprès de la CAF. Il apporte également son aide en cas de retard de paiement des factures ou du loyer afin de temporiser la situation.
  • Organiser des ateliers collectifs : Bien que le CESF accompagne de manière individuelle les familles, il anime par ailleurs des ateliers collectifs. Ces derniers ont pour but de dynamiser les quartiers et d’apporter du lien social. Les thèmes des ateliers sont donc assez variés : alphabétisation, séance d’information, la composition d’un repas équilibré, etc.

Qualités et compétences

  • Aimer le contact direct, avoir le sens du service privilégié et une grande capacité d’écoute : Le CESF intervient auprès d’un public en difficulté. C’est donc une personne très à l’écoute des autres qui a une réelle envie d’aider ses semblables. Par ailleurs, le conseiller fait preuve de beaucoup de patience et sait établir une relation de confiance avec les familles et leurs enfants.
  • Être diplomate : Le conseiller en économie sociale et famille entend des histoires de famille difficiles. Il fait alors preuve d’une grande empathie, mais aussi d’une solidité psychologique. Néanmoins, il est primordial qu’il fasse preuve de diplomatie, en particulier s’il est amené à annoncer une mauvaise nouvelle. Quoi qu’il en soit, c’est quelqu’un qui place l’humain au centre de tout.
  • Savoir se rendre disponible : Le conseiller travaille souvent en autonomie. À ce titre, il sait se montrer polyvalent et flexible face à un public qui traverse des situations difficiles. Il arrive qu’il soit amené à être présent lors de rendez-vous avec des organismes publics et les familles. Dans ce cas, il sait se montrer joignable et mobile.

Horaires

Le conseiller en économie sociale et familiale possède une grande amplitude horaire. Il travaille souvent le soir et les week-ends.

Conditions de travail

Les conditions de travail sont assez fatigantes et le conseiller subit beaucoup de pression avec ses responsabilités, mais aussi, car il côtoie des familles en détresse.

Salaire

Bulletin de salaire
Bulletin de salaire
  • Salaire débutant : 1 600 euros bruts par mois
  • Salaire confirmé : 1 800 euros bruts par mois
  • Salaire senior : 2 000 euros bruts par mois

Études et Formations

Pour devenir conseiller en économie sociale et familiale, il n’existe qu’une seule voie. En effet, un seul diplôme mène à cette profession. Il s’agit du Diplôme d’État de Conseiller en Économie Sociale et Familiale (DECESF). Cependant, pour l’obtenir, il faut au préalable être titulaire d’un bac+3, de préférence dans le domaine social.

BTS ESF (économie sociale familiale)

Les titulaires du BTS ESF sont des professionnels des problématiques de la vie quotidienne. Ils savent répondre aux questions concernant l’alimentation, la santé, la gestion d’un budget, la consommation, l’environnement, l’énergie, et même l’habitat.

Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE)

Ce diplôme d’État forme des éducateurs spécialistes des enfants de moins de 7 ans. La durée de cette formation est de 3 ans.

Diplôme d’État d’Éducateur Technique Spécialisé (DEETS)

L’éducateur technique spécialisé transmet son savoir-faire, dans un domaine précis, à un jeune public. Il peut être diplômé en menuiserie, horticulture ou cuisine, l’important est que les apprenants souhaitent s’orienter vers le social et apporter leurs connaissances expertes à un public en difficulté.

Diplôme d’État de Conseiller en Économie Sociale Familiale (DECESF)

Ce diplôme d’un niveau bac+3 est le seul qui permette d’accéder au métier de conseiller en économie sociale et familiale.

Écoles

Trouver son école de formation

Voici une liste des écoles qui proposent des formations pour devenir Conseiller en économie sociale et familiale :

Débouchés

Pour évoluer, le conseiller en économie sociale et familiale sera obligé de passer les concours de la fonction publique territoriale. De cette manière, il pourra aspirer à devenir responsable de circonscription d’action sociale ou conseiller technique, délégué à la tutelle ou encore directeur d’établissement sanitaire et social.

Secteurs